#EtAprès. L'Etat ne peut plus gérer les crises "par le haut"

franceinfo

Coronavirus : et après ? franceinfo ouvre le débat. Un échange à grande échelle pour stimuler et partager des questions, des idées, des témoignages et ouvrir le débat le plus largement possible sur les solutions de demain : #EtAprès, qu’est-ce qui doit changer ? Cette contribution est signée par Céline Danion, consultante en projets culturels et co-coordonnatrice du pôle "culture" de Terra Nova.

#EtAprès. La crise du Covid-19 exacerbe les réflexes naturels, crée des crispations et des replis, mais impose aussi d’improviser de nouvelles manières de faire. Ici, nous voyons l’État central pris en défaut de prévision et d’organisation ; là, nous observons les collectivités locales se faire concurrence pour acquérir du matériel médical ; un peu partout à travers le pays, nous dénombrons une multitude d’initiatives trop dispersées pour changer significativement le cours des choses. Il nous reste à inventer le triangle permettant de faire fonctionner au mieux initiatives citoyennes, collectivités territoriales et État central.

L’une des leçons, c’est qu’il existe une considérable capacité de création, d’action et d’agilité dans notre société. Alors qu’il était débordé, l’État n’a pas su décupler son action en s’appuyant sur ces initiatives. Pensons au délai de près d’un mois (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi