Et si les probiotiques pouvaient soulager la dépression ?

Johanna Amselem
·2 min de lecture
Et si les probiotiques pouvaient soulager la dépression ?
Et si les probiotiques pouvaient soulager la dépression ?

En compilant certains résultats d’analyses, des chercheurs ont constaté un effet bénéfique des probiotiques pour les personnes anxieuses. Des résultats à confirmer.

Il suffit souvent d’un événement stressant pour que le ventre se noue instantanément. Une nouvelle étude s’est intéressée à la manière dont les probiotiques peuvent agir positivement sur l’intestin et, ainsi, soulager certaines manifestations de la dépression. Dans le cadre de cette étude, les chercheurs de l'Université de Brighton et du Croydon University Hospital (Royaume-Uni) ont examiné 71 études publiées entre 2003 et 2019. À travers ces différents travaux, les scientifiques ont étudié comment les probiotiques et les prébiotiques peuvent aider les adultes souffrant de dépression et/ou de troubles anxieux. Seules sept études ont été jugées suffisamment robustes pour être incluses dans la revue systématique mais toutes ont montré des “améliorations significatives” lors de la prise des probiotiques par rapport à l’absence de traitement ou à la prise d’un placebo. Les conclusions ont été publiées dans la revue BMJ Nutrition, Prevention & Health.

Bien que les suppléments probiotiques, seuls ou en combinaison avec des prébiotiques, puissent être liés à des réductions mesurables de la dépression, la contribution possible à la réduction de l'anxiété n'était pas encore claire, souligne l'étude. ”Il s'agit d'une recherche de bonne qualité, mais il s'agit d'un examen de données relativement préliminaires. Donc, bien que cette revue systématique de la littérature de recherche soutienne la notion que les pré et probiotiques peuvent être utiles pour les personnes souffrant d'anxiété et de dépression, davantage de recherches sont nécessaires. Ces données plaident en faveur de la réalisation d'essais plus importants”, a déclaré Allan Young, professeur de troubles de l'humeur à l'Institut de psychiatrie, de psychologie et de neurosciences du King's College de Londres, au Science Media Center de Londres.

D’autres études nécessaires

Cité par CNN, David Curtis, psychiatre consultant à la retraite et professeur honoraire à l’University College de Londres, estime peu probable que les probiotiques influent sur l'humeur: “Bien que ces études publiées prétendent montrer certains avantages des probiotiques sur la dépression, nous n'avons aucune idée s'il y avait d'autres études qui n'ont montré aucun effet et qui n'ont pas été publiées. Les personnes souffrant de dépression devraient consulter un médecin et ne pas essayer de se soigner avec des compléments alimentaires, dont le bénéfice n'est pas prouvé”. Par le passé, d’autres études ont montré des bénéfices apportés par les probiotiques notamment sur le transit intestinal ou encore une amélioration du confort digestif pour les patients souffrant de certaines colopathies.