Estelle Mouzin : "Il est indispensable de ne pas s'épargner la peine de faire une recherche à fond et sérieuse", lance un ancien magistrat

franceinfo

Les enquêteurs vont fouiller deux anciennes maisons de Michel Fourniret, pour espérer retrouver le corps d’Estelle Mouzin, disparue il y a 17 ans. Le tueur en série a récemment avoué l'enlèvement et le meurtre de la fillette. Pour Yves Charpenel, ancien procureur général près la cour d'appel de Reims, invité lundi 22 juin de franceinfo, "il ne faut pas espérer que spontanément" Michel Fourniret donne des "indications". Mais selon lui, "il est indispensable de ne pas s'épargner la peine de faire une recherche à fond et sérieuse".

franceinfo : Comment expliquer que la maison de Ville-sur-Lumes (Ardennes) n'a jamais été fouillée ?

Yves Charpenel : D'abord, à l'époque, on ignorait que Michel Fourniret avait été propriétaire de cette maison. Il n'en avait pas parlé. Les Belges avaient fouillé en Belgique les maisons qu'il avait occupées et en France, les maisons qu'on savait qu'il avait occupées. On voit bien qu'il faut toujours approfondir. C'est excellemment fait que d'aller vérifier.

Pourquoi est-ce que Michel Fourniret ne dit pas clairement où est caché le corps de la fillette ?

Rien n'est plus étranger à Michel Fourniret que de dire les choses clairement. Lorsqu'on aboutit à la découverte (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi