Estee Lauder: Hausse surprise du CA au 2e trimestre grâce à la demande chinoise

·2 min de lecture
ESTEE LAUDER: HAUSSE SURPRISE DU CA AU 2E TRIMESTRE GRÂCE À LA DEMANDE CHINOISE

(Reuters) - Estee Lauder a fait état vendredi d'une hausse surprise de son chiffre d'affaires et largement dépassé les estimations de bénéfices au deuxième trimestre de son exercice décalé, le groupe ayant bénéficié d'une forte demande des consommateurs chinois pour ses parfums et produits cosmétiques haut de gamme.

L'action du groupe new-yorkais, dont la division de soins pour la peau a enregistré une croissance de 28% grâce à la forte demande pour ses marques La Mer et Clinique, gagnait 5% dans les échanges en avant-Bourse. Le titre a progressé de 29% en 2020.

La demande forte et soutenue des clients pour les sérums et autres crèmes hydratantes a permis à Estee Lauder d'effacer l'impact des faibles ventes de produits de maquillage.

"Les soins pour la peau, les parfums, la région Asie-Pacifique, les ventes au détail en Asie et le commerce en ligne dans le monde ont soutenu nos résultats malgré la complexité croissante de la pandémie", a dit le directeur général Fabrizio Freda.

Les ventes dans la région Asie-Pacifique ont ainsi progressé de 35% au deuxième trimestre, portées par une forte demande lors de la "Fête des célibataires" en Chine, ce qui a permis au groupe américain d'afficher à la fin du trimestre la première hausse de son chiffre d'affaires depuis le début de la crise.

Le propriétaire de la marque Clinique a contrôlé ses coûts publicitaires et promotionnels, tout en renforçant sa présence sur les plateformes de vente en ligne pour contrer la baisse de fréquentation de ses magasins traditionnels entraînée par la crise sanitaire.

Estee Lauder a également annoncé qu'il reprendrait son programme de rachat d'actions au cours du deuxième semestre de l'année fiscale.

Le groupe de produits cosmétiques a vu ses ventes nettes s'élever à 4,85 milliards de dollars (4,04 milliards d'euros) contre 4,62 milliards il y a un an, un chiffre au-dessus des attentes des analystes, qui tablaient sur 4,49 milliards de dollars, selon les données IBES de Refinitiv.

Hors éléments exceptionnels, le bénéfice par action ressort à 2,61 dollars, contre 1,69 anticipé par les analystes.

Estee Lauder s'attend néanmoins à ce que ses ventes nettes pour le prochain trimestre augmentent de 13 à 14 % en raison du ralentissement des ventes de maquillage, alors que les analystes anticipent en moyenne une hausse d'environ 15,3%, à 3,86 milliards de dollars.

(Aditi Sebastian et Praveen Paramasivam à Bangalore; version française Diana Mandiá, édité par Jean-Stéphane Brosse)