Essoufflée lorsqu'elle parlait elle se découvre une maladie pulmonaire rare

Elle avait seulement 30 ans et d’immenses espérances concernant l’avenir. Quand Paula Sykes quitte le Royaume-Uni pour s’établir en Australie, elle imagine un futur joyeux porteur de magnifiques promesses.

Mais, tandis qu’elle passe un examen médical de routine dans le cadre de son expatriation, Paula va apprendre une nouvelle inattendue qui va complètement faire basculer son existence et faire voler en éclat ses projets.

Des cicatrices inhabituelles

« Ils m’ont dit qu’ils avaient trouvé quelque chose « d’inhabituel » » confiait Paula, aujourd’hui âgée de 55 ans, au journal Honey. Elle est alors invitée à passer une radiographie. Quand les résultats reviennent, les médecins trouvent des cicatrices sur ses poumons. Un constat étonnant vu que Paula n’a jamais fumé ni même reçu de diagnostic de maladie respiratoire pouvant expliquer de tels dommages. Les médecins lui proposent une surveillance accrue. Chaque année, Paula subit alors une nouvelle radiographie.

Un essoufflement progressif

Durant plusieurs années, tout se passe bien. Établie à Sydney, Paula, commence un jour à souffrir d’essoufflement. C’est une amie qui lui fait remarquer que sa respiration est étrange, Paula ne s’en était même pas aperçu tant le changement avait été progressif. « Elle m’a dit « Tu commences à respirer fort » » se souvenait-elle. Elle s’adresse alors à un pneumologue local qui lui confie que la maladie lui ayant donné les cicatrices aux (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

TÉMOIGNAGE. "A cause d'une arnaque, nous avons perdu notre île paradisiaque aux Maldives"
Affaire Jamila Belkacem : son amant, son mari... La terrible machination de l'empoisonneuse en série
TÉMOIGNAGE. "Nous recherchons notre père disparu il y a 35 ans"
TÉMOIGNAGE. "A 4 ans, j'étais déjà sur la piste d'un cirque"
TÉMOIGNAGE. "Humilié à l'école, je suis devenu une star grâce à un tweet de mon père"