Essonne : un agent de sécurité hospitalisé après un grave accident sur un site Amazon

Grave accident du travail sur le site Amazon de Brétigny-sur-Orge (Photo : Chesnot/Getty Images) (Getty Images)

La victime s'est apparemment retrouvée coincée entre un poids lourd et un portail. Une enquête a été ouverte et la responsabilité du conducteur du camion pourrait être engagée.

Un terrible accident qui interroge sur l'adéquation des consignes de sécurité en vigueur dans ce centre de tri. Un homme a été hospitalisé dans un état grave ce mercredi 28 décembre en Essonne, après avoir été grièvement blessé dans le cadre professionnel. La victime exerçait la fonction d'agent de sécurité sur le site de la compagnie Amazon installé à Brétigny-sur-Orge.

Coincé entre un poids lourd et une barrière

D'après les informations du Parisien, les faits se seraient produits dans la nuit du 27 au 28 décembre, "au niveau de l’entrée 'marchandises' de l’entrepôt", alors qu'un camion était en train d'effectuer une livraison. "Selon plusieurs salariés présents au moment de l’accident, le camion aurait touché la barrière d’entrée, la faisant tomber. L’agent de sécurité, qui travaille pour Protectim Security Group, se serait alors retrouvé coincé", raconte Mathieu Ciserane, délégué syndical Sud chez Amazon, cité par le quotidien francilien.

Ecrasé et bloqué entre le poids lourd et la barrière, l'agent de sécurité a été secouru par les pompiers, arrivés sur le site vers 4h du matin. La victime a pu être extirpée et transportée en urgence à l'hôpital. Initialement "catégorisé en urgence absolue avec pronostic vital engagé" par le Service départemental d’incendie et de secours (Sdis) de l’Essonne, il souffrirait finalement de blessures "moins graves que ce qui était à craindre".

Une réduction d'effectifs malvenue

Une enquête a parallèlement été ouverte pour faire toute la lumière sur les circonstances de cet accident. Dans ce cadre, le conducteur du camion de livraison pourrait être poursuivi pour "blessures involontaires par violation manifestement délibérée d’une obligation de prudence ou de sécurité ayant provoqué une interruption totale de travail", indique Le Parisien.

Pour Mathieu Ciserane, ce drame pourrait également être une conséquence directe d'une réduction récente des effectifs décidée par Amazon. "À l’ouverture de l’entrepôt (en 2019), il y avait deux personnes pour surveiller et contrôler l’arrivée des poids lourds, dont un salarié de chez Amazon, pointe le délégué syndical. Dorénavant, il est tout seul, ce qui ne lui permet pas de travailler en toute sécurité." Suite à la publication de cet article, Amazon a de son côté souhaité réagir : "Nous sommes attristés par cet incident, et nos pensées vont à l’agent de sécurité et à ses proches".

Selon Le Parisien, il ne s'agit en tout cas pas du premier accident du travail sur ce site : le 27 octobre dernier, un technicien avait reçu une "forte décharge électrique" sur un chantier d'extension et avait dû être hospitalisé en urgence absolue.

VIDÉO - 5 choses à savoir sur Amazon