Essonne : elle s'enrichissait en vendant de faux certificats de vaccination

·1 min de lecture

Elle faisait tourner un petit business juteux grâce à son poste d'agente municipale à Athis-Mons, dans l'Essonne. Selon Le Parisien, elle fournissait à des tiers de faux certificats de vaccination alors qu'elle n'injectait en aucun cas le sérum contre le Covid-19. D'après les informations de nos confrères, pour mener à bien son escroquerie, elle aurait bénéficié de la panne du système informatique afin de s'introduire dans le compte de personnels soignants. Elle aurait ainsi établi les faux certificats.

Des faux documents revendus près de 300 euros visiblement à des personnes qui souhaitaient voyager rapidement et ne voulaient pas attendre de recevoir la seconde dose. Rien n'indique non plus si les personnes - ayant bénéficié du faux certificat -avaient eu au moins la première dose. Tout aurait commencé le jour de la panne informatique, l'employée attachée au service jeunesse de la ville, s'est occupée avec une infirmière des certificats qui n'avaient pas pu être imprimés la veille. D'après Le parisien, c'est à ce moment-là qu'elle aurait mélangé les faux avec les certificats authentiques.

>> A lire aussi - Ces premiers pays hors UE où votre pass sanitaire sera aussi valable

Mais d'après Le Parisien, le double jeu de l'employée a rapidement été remarqué par d'autres collègues, notamment quand des patients sont venus réclamer leur certificat alors qu'ils n'étaient jamais venus au centre de vaccination. Une enquête a été ouverte, a confirmé le maire de la commune, Jean-Jacques Grousseau. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Climat : la France de nouveau épinglée pour ses "efforts insuffisants"
Atteint d’Alzheimer, il demande en mariage… sa femme
Santé : un plan de plusieurs milliards d'euros pour la recherche et l'innovation annoncé par Emmanuel Macron
Covid-19 : vers une 4e vague à l’automne ? La mise en garde de l’Institut Pasteur
Impôts : un taux minimum mondial de 15% sur les multinationales rapporterait gros à la France !

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles