Essonne : prison ferme pour avoir dépouillé des retraitées à Carrefour

Florian Loisy (@florianloisy sur twitter)
Un homme ciblait les retraitées aux caisses de Carrefour pour noter le code de leur carte de crédit et leur subtiliser peu après. Il a été interpellé vendredi et a écopé cette semaine de 2 ans de prison

Un homme de 28 ans a été condamné à 2 ans de prison dont un an ferme avec mandat de dépôt pour avoir volé les cartes de crédit de retraitées après avoir vu le code qu’elles tapaient à leur passage en caisse du magasin Carrefour de Sainte-Geneviève-des-Bois.


Un hasard. Des policiers de la sûreté départementale de l’Essonne passaient en coup de vent par le magasin Carrefour de Sainte-Geneviève-des-Bois, vendredi dernier. Mais leur instinct les a mis en alerte en voyant un homme de 28 ans juste après les caisses de l’hypermarché, faisant mine de remettre des affaires dans son sac, mais regardant avec insistance les personnes âgées en train de composer leur code de carte bancaire pour payer leurs achats.

LIRE AUSSI > Essonne : l’ex-champion Toumany Coulibaly condamné à 30 mois de prison

Il se rebelle

Sans le suivre, ils remarquent ce même homme un peu plus tard au distributeur de billets. Par acquit de conscience, les fonctionnaires décident de le contrôler. Il se rebelle et étrangle l’un des agents. Son collègue parvient à le dégager, mais prend lui aussi plusieurs coups. Les deux policiers se verront prescrire 31 et 6 jours d’incapacité totale de travail (ITT).

Sur lui, les forces de l’ordre trouvent une carte de crédit qu’il venait justement de voler à l’une des clientes du magasin Carrefour. « C’est vrai, nous avons eu plusieurs personnes âgées qui se sont plaintes de vols à l’arrachée ces dernières semaines », confirme un employé de l’enseigne.

Déjà condamné pour de nombreux vols et violences, le mis en cause a été placé en garde à vue, puis en détention provisoire durant le week-end en attendant son procès qui s’est tenu ce mardi, pour ce vol et cet acte de rébellion. Il a écopé pour ces faits de 2 ans de prison dont 12 mois avec sursis et a été écroué à l’issue du délibéré.



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Essonne : un bébé chute du 1er étage, sa mère plonge pour le sauver
Brétigny: vingt ans requis pour assassinat et double tentative de meurtre
Essonne : premier déplacement du nouveau préfet à Grigny et Corbeil-Essonnes
Draveil : l’ex-élu a brodé un roman autour de la mystérieuse disparition de Roberte
Marcoussis : les Jardins du Chêne Rond pousseront au pied du château