Essonne : une prise de fonction particulière pour la maire de Breuillet

Pour Véronique Mayeur, ce 23 mai est devenu un grand jour. Coronavirus oblige, l’élection de Madame le maire se fait dans la salle des fêtes de Breuillet (Essonne) à huis clos. Masqués et éloignés d’un mètre, les élus du conseil municipal mettent tour à tour leur bulletin dans l’urne. Même la boite contenant l’écharpe tricolore n’échappe pas à la désinfection. Une élection qui laisse un goût d’inachevé. "Vivement que la crise sanitaire soit passée pour que l’on puisse fêter ce moment tous ensemble", déclare la maire.

Modifier les plans pour assurer une sécurité sanitaire À peine élue pour son premier mandat, la maire doit coordonner la réouverture du marché pour le lendemain. "Il fallait qu’on soit sûrs qu’au niveau de la distanciation sociale, ce soit fonctionnel, et donc on est amenés à modifier un peu le plan initial", justifie-t-elle. Pendant le confinement, l’ancienne adjointe au maire a du co-gérer sa ville de 8 500 habitants avec son prédecesseur.