Essonne : poignardé en pleine rue, il se fait soigner dans une pharmacie

Florian Loisy (@florianloisy sur Twitter)
Un homme poignardé à quelques mètres de là s’est réfugié dans la pharmacie de l’Eglise à Corbeil-Essonnes ce jeudi. Il a été pris en charge et les premiers secours lui ont été administrés

Un homme poignardé au thorax ce jeudi, rue de Paris à Corbeil-Essonnes, s’est réfugié dans une pharmacie voisine où les premiers soins ont pu lui être prodigués en attendant l’arrivée des secours.


La pharmacienne n’a pas envie de « se donner en spectacle ». Malgré tout, son intervention a permis de prendre en charge au plus vite un blessé ensanglanté qui s’est présenté ce jeudi, vers 17 heures, dans la pharmacie de l’Eglise à Corbeil-Essonnes. Quelques instants plus tôt, à quelques mètres de là, dans la rue de Paris, un homme d’une trentaine d’années a été poignardé par une personne qu’il connaissait et avec qui il venait de se disputer. Deux ou trois coups de couteau ont été portés au torse de la victime.

Celle-ci a pu se traîner jusqu’à l’entrée de la pharmacie. Là, la gérante l’a immédiatement pris en charge devant des clients « sous le coup de l’émotion ». « Mais pour nous, c’est normal, on est là pour ça », reprend la pharmacienne. « On lui a fait un point de compression et on a appelé les secours », élude-t-elle. Mais les gestes professionnels et la rapidité de sa prise en charge, ainsi que la précision des informations données au Samu, ont permis à la victime de ne pas voir son état s’aggraver. Le pronostic vital de cet homme n’était d’ailleurs pas engagé au moment de son transport vers l’hôpital le plus proche.

Les policiers arrivés dans la foulée ont pu de leur côté interpeller l’auteur présumé des coups de couteau. Le suspect a été placé en garde à vue au commissariat local.



Retrouvez cet article sur LeParisien.fr

Violences en Essonne : 34 interpellations, les élus appellent au calme
Essonne : la femme d’Ezzedine a-t-elle joué un rôle dans le meurtre de son époux ?
Evry : le foyer Le Temps des Cerises menacé de fermeture
Corbeil-Essonnes : le centre administratif géant ouvrira dans un an
Essonne : atteints de troubles psychiques, ils apprennent les écogestes