Essonne : mort d'un jeune homme frappé lors d'une probable rixe

·1 min de lecture

Un jeune homme de 19 ans est mort dimanche soir quelques jours après avoir été violemment frappé dans un contexte de rivalités entre bandes originaires de deux villes voisines de l'Essonne, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Leader d'un quartier de Saint-Michel-sur-Orge (Essonne), le jeune homme avait été gravement frappé à la tête et sur le corps dans la nuit de jeudi à vendredi "au cœur du quartier rival" de Sainte-Geneviève-des-Bois, à une trentaine de kilomètres au sud de Paris, selon une source policière, confirmant une information du journal Le Parisien.

Une probable rixe entre cinq personnes

Hospitalisé et placé dans le coma depuis jeudi, il est mort dimanche en début de soirée, a confirmé le parquet ne pouvant pas donner de précision sur l'enquête confiée à la Sureté départementale de l'Essonne. Selon une deuxième source policière, une rixe aurait opposé cinq personnes. Fin mai, dans le même contexte de rivalités entre bandes, un adolescent de 15 ans avait été violemment frappé à coups de marteau à Saint-Michel-sur-Orge. Sorti d'affaire, il avait été placé plusieurs jours dans le coma artificiel. Deux mineurs de 16 et 17 ans ont été mis en examen pour "tentative de meurtre" et écroués dans cette enquête.

Les rixes entre bandes de jeunes rivales, aux affrontements fréquents mais rarement mortels, touchent beaucoup l'Île-de-France et particulièrement le département de l'Essonne, où deux jeunes avaient été tués en moins de 24 heures lors de deux rixes distincte...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles