Essonne : un mineur de 15 ans gravement blessé à la sortie du lycée après une rixe

·2 min de lecture
© AFP" data-image-id="58241849-6" style="caret-color: rgb(0, 0, 0); color: rgb(0, 0, 0); font-style: normal; font-variant-caps: normal; font-weight: normal; letter-spacing: normal; orphans: auto; text-align: start; text-indent: 0px; text-transform: none; white-space: normal; widows: auto; word-spacing: 0px; -webkit-text-size-adjust: auto; -webkit-text-stroke-width: 0px; text-decoration: none;">

Un adolescent de 15 ans a été gravement blessé au couteau mercredi en fin d'après-midi à la sortie d'un lycée en Essonne après une rixe entre bandes de jeunes. Son pronostic vital est engagé, a précisé le parquet. L'enquête, ouverte pour tentative de meurtre, a été confiée à la Sûreté départementale du département.

Un mineur de 15 ans a été gravement blessé au couteau mercredi à la sortie de son lycée à Longjumeau en Essonne au cours d'une rixe entre bandes de jeunes, ont indiqué le parquet d'Evry et une source policière. Le mineur blessé présente une plaie importante, d'une dizaine de centimètres au niveau du thorax, et son pronostic vital est engagé, a précisé le parquet d'Evry, confirmant une information du Parisien. Selon une source policière, il aurait été touché par trois coups de couteau. Il a été transféré en urgence dans un hôpital parisien. Aucun autre blessé n'a été identifié et aucune interpellation n'a eu lieu, a indiqué le parquet.

Une enquête ouverte pour tentative de meurtre

Cette agression a eu lieu en fin d'après-midi devant le lycée professionnel Jean-Perrin, au cours d'une rixe entre une trentaine de personnes opposant des jeunes de quartiers rivaux de Longjumeau et de la ville voisine de Chilly-Mazarin. Cet établissement scolaire se trouve à proximité du complexe sportif entre les deux communes.

Une enquête a été ouverte pour tentative de meurtre et a été confiée à la Sûreté départementale de l'Essonne. Ce département est régulièrement le théâtre de rixes entre bandes de jeunes et a été fortement touché l'année dernière, avec trois décès d'adolescents.

La préfecture a compté 73 affrontements collectifs en 2021. Un chiffre qui monte à 129, selon le parquet, quand sont également enregistrés les conflits individuels pour des rivalités territoriales. Dans ce contexte, le...

Retrouvez cet article sur Europe1

VIDÉO - Rixe à Champigny-sur-Marne: des habitants témoignent

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles