Essonne: l'entrée de la mosquée de Brétigny-sur-Orge enfoncée par une voiture, les locaux vandalisés

B.R.
·1 min de lecture
Un écusson de la police nationale (image d'illustration) - AFP
Un écusson de la police nationale (image d'illustration) - AFP

La mosquée de Brétigny-sur-Orge (Essonne) a été vandalisée mercredi matin par des personnes qui en ont forcé l'entrée avec une voiture avant de vider un extincteur à l'intérieur, a appris l'AFP auprès du maire et d'une association musulmane.

Le véhicule retrouvé incendié

Tôt mercredi matin, "le portail et la porte d'entrée ont été enfoncés à l'aide d'une voiture, des individus se sont introduits à l'intérieur de la mosquée elle-même. De la poudre d'extincteur, sans traces d'incendie, a été retrouvée dans l'entrée et dans la salle de prière des hommes", a indiqué sur Facebook le maire de Brétigny, Nicolas Méary.

"Le véhicule qui a enfoncé le portail aurait été retrouvé incendié dans une commune voisine", a-t-il par ailleurs indiqué, ajoutant qu'une enquête avait été ouverte.

Des actes anti-musulmans en hausse en 2019

Selon l'Association culturelle des musulmans de Brétigny-sur-Orge, jointe par l'AFP, "aucune inscription" n'a été retrouvée à l'intérieur de cette mosquée, actuellement fermée à cause du confinement et qui n'avait fait l'objet "d'aucune menace".

D'après cette source, les personnes qui ont pénétré dans le lieu de culte auraient pris la fuite quand un habitant du quartier, revenant du travail et alerté par le bruit, s'est approché de la mosquée.

Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, les actes anti-musulmans ont augmenté de 54% en France en 2019.

Article original publié sur BFMTV.com