Essonne : des jeunes affirment avoir reçu des centaines d'amendes sans contrôle

Ce sont de lourdes accusations que portent des jeunes d’Epinay-sous-Sénart dans l’Essonne. Ces habitants du quartier des Cinéastes affirment en effet avoir reçu une centaine d’amendes pour violation du confinement sans jamais avoir été contrôlés. Selon les documents consultés par Le Parisien deux personnes différentes auraient ainsi reçu un PV à une minute d’intervalle alors qu’elles se trouvaient à plus d’un kilomètre l’une de l’autre.

"La police municipale nous reconnaît sur les caméras de la ville et nous envoie les amendes sans même nous contrôler, nos attestations ne servent à rien", avance ainsi Mohamed dans les colonnes du quotidien. "Qu’on sorte pour aller à la boulangerie ou quoi que ce soit on est verbalisés. Pourtant on n’a croisé aucune patrouille de la police municipale", peste le jeune homme.

Le problème de la vidéosurveillance

Une douzaine de jeunes seraient ainsi concernés. Des amendes impossibles à contester pour certaines car il est stipulé sur le PV "vous avez été interpellé". Un "mensonge" selon plusieurs jeunes. Par ailleurs, selon le Parisien, certaines adresses inscrites sur les PV correspondent bien à des lieux où se trouvent des caméras de vidéosurveillance. Avec ces preuves, plusieurs jeunes ont décidé de faire un recours et d’envoyer un courrier à la préfecture.

>> A lire aussi - Vidéosurveillance : le classement des villes les plus fliquées de France

Des élus d’opposition à la mairie ont également saisi la municipalité à ce sujet alors que le problème ne semble pas nouveau. "On avait déjà connu le problème avant le confinement avec des amendes par caméra pour stationnement, ou pour avoir traversé en dehors du passage piéton… Et certains destinataires des amendes n’étaient même pas là au moment des faits reprochés", affirme ainsi Constant Lékiby, élu d’opposition MoDem à Epinay-sous-Sénart.

Priorité mise sur les points de deal

La commune a dépensé près de 500.000 euros pour mettre en place un système de vidéosurveillance mais plusieurs habitant

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Lavage des masques en tissu : la machine est-elle la seule option ?
4 pistes pour lutter contre la mélancolie du manager solitaire
Face à la chute du pétrole, la Norvège retire un montant record de son fonds souverain
Le secret bancaire des coffres-forts levé
Kering (Gucci), le géant du luxe a de nombreux atouts : le conseil Bourse du jour