Essonne: un homme de 23 ans tué par balle dans une probable rixe entre bandes

F.B.
·1 min de lecture

Les faits se sont produits jeudi soir à Évry-Courcouronnes. Six personnes ont été interpellées, dont vraisemblablement celle du tireur des coups de feu mortels, a expliqué le parquet.

Un homme de 23 ans originaire de Ris-Orangis (Essonne) a été tué par balle jeudi soir à Évry-Courcouronnes dans ce qui ressemble à une rixe entre bandes rivales, a indiqué le parquet, sollicité par l'Agence France-Presse (AFP).

Plusieurs interpellations ont eu lieu, dont vraisemblablement celle du tireur des coups de feu mortels, a expliqué le parquet, précisant que cela s'apparenterait à une "rixe entre bandes rivales" de Ris-Orangis et d'Évry-Courcouronnes.

La bagarre a eu lieu à 22h00 dans un hall d'immeuble, selon une source policière qui a fait état de six personnes interpellées.

Le phénomène des rixes se répand en Essonne

Plus tôt dans la soirée, un homme a été blessé par balle au niveau du bras à Ris-Orangis, des faits qui pourraient être liés à l'homicide, selon le parquet.

Depuis plusieurs semaines, les quartiers du Plateau, à Ris, et du Champtier-du-Coq, à Évry-Courcouronnes, s'affrontent régulièrement.

En février, le département, touché de plein fouet par le phénomène de bandes rivales, a été ébranlé par deux décès d'adolescents de 14 ans survenus en moins de 24 heures dans deux villes distantes de 45 kilomètres.

Les deux meurtres, apparemment sans lien, sont survenus à chaque fois dans des rixes entre jeunes: une collégienne avait reçu un coup de couteau mortel dans la petite ville de Saint-Chéron puis un garçon était mort poignardé à Boussy-Saint-Antoine.

Selon la préfecture de l'Essonne, 91 rixes ont été recensées en 2020 dans le département, contre 56 en 2019.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :