Deux adolescents tués lors de rixes entre bandes dans l'Essonne

·2 min de lecture

En moins de 24 heures, deux rixes opposants des bandes de l'Essonne ont engendré la mort de deux adolescents, une fille lundi et un garçon ce mardi.

Un adolescent est mort mardi à la suite d'un nouvel affrontement entre deux bandes de jeunes dans l'Essonne, moins de 24 heures après le décès dans ce département d'une collégienne de 14 ans, blessée lors d'une rixe entre mineurs, a-t-on appris de sources policières. Le garçon a été tué "très probablement d'un coup de couteau au ventre", près de la piscine de Boussy-saint-Antoine, a précisé à l'AFP la Direction départementale de la sécurité publique de l'Essonne.

Un autre adolescent a été blessé à la gorge lors de cette rixe et a été transporté par hélicoptère vers un hôpital. Selon une autre source policière, au moins six interpellations ont eu lieu. La rixe a opposé "une quarantaine de jeunes" venus d'Epinay-sous-Sénart et de Quincy-sous-Sénart, a indiqué la même source.

Lundi déjà, dans l'Essonne, une altercation avait éclaté entre une dizaine de jeunes de Dourdan et de Saint-Chéron, aux abords du collège de cette petite ville de 5.000 habitants, située près d'Etampes. Une adolescente avait alors reçu un coup de couteau au ventre. Elle est décédée dans la nuit de lundi à mardi à l'hôpital. Pour cet affrontement à Saint-Chéron, au moins six mineurs ont été placés en garde à vue: trois interpellés et trois autres qui s'étaient rendus à la police, selon une source proche du dossier. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Evry pour meurtre sur mineur de 15 ans et violences en réunion et confiée à la section de recherches de Paris.

"Gangrène" des bandes

Pour la procureure de la République d'Evry, ce phénomène "gangrène" le département de l'Essonne "et place les mineurs en première ligne". Pour Asmaa, habitante de Saint-Chéron âgée de 17 ans, des heurts "arrivent souvent" entre les jeunes des deux communes,(...)


Lire la suite sur Paris Match