Essonne: une plainte déposée après la profanation des arbres plantés en mémoire d'Ilan Halimi

1 / 2

Essonne: une plainte déposée après la profanation des arbres plantés en mémoire d'Ilan Halimi

Une cérémonie d'hommage au jeune homme juif torturé à mort en 2006 est prévue ce mercredi 13 février.

Des arbres plantés en souvenir d'Ilan Halimi, un jeune homme de confession juive mort sous la torture en 2006 dans l'Essonne, ont été sectionnés, a annoncé ce lundi la mairie de Saint-Geneviève-des-Bois, où ils étaient plantés.

"Ce matin, lundi 11 février, à l'avant-veille de la cérémonie annuelle en hommage à Ilan Halimi, les services municipaux de la commune de Sainte-Geneviève-des-Bois, dans l'Essonne, ont découvert que les arbres plantés à sa mémoire ont été coupés, profanés. L'un abattu, l'autre sectionné", dénonce le maire de la commune, Frédéric Petitta, dans un communiqué, précisant qu'une plainte a été déposée.

Torturé pendant 24 jours

Ilan Halimi avait été retrouvé mort en 2006 le long d'une voie de chemin de fer à Sainte-Geneviève-des-Bois. Il avait été enlevé et torturé pendant 24 jours par un groupe antisémite, surnommé le "le gang des barbares". 

Vendeur dans une boutique parisienne, il avait été enlevé, puis séquestré dans un immeuble HLM de Bagneux pendant plus de trois semaines. Il avait été retrouvé nu, bâillonné et menotté, agonisant le long des voies ferrées du RER C. Il est décédé lors de son transfert à l'hôpital. Ses ravisseurs avaient ciblé le jeune homme pour sa religion, le judaïsme, persuadés qu'être juif, c'est avoir de l'argent. Une demande de rançon, de 450.000 euros, avait été adressée à la famille du jeune homme. 

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi