Essais. Objectif Jeux olympiques 2024 pour les taxis volants parisiens

·1 min de lecture

Un aéroport test pour ces véhicules volants vient d’être inauguré au nord de Paris. Ils doivent permettre de transporter des voyageurs dès les Jeux olympiques dans la capitale tricolore. La question est désormais de savoir s’ils franchiront les barrières réglementaires pour envahir les airs.

Serions-nous à l’aube d’une nouvelle ère en matière de transports ? “Jeudi [25 novembre], [la RATP, Aéroports de Paris et la région Île-de-France] ont annoncé qu’ils testeraient bientôt des taxis volants électriques sur un nouveau site à deux pas de Paris. À terme, l’objectif est d’ouvrir au moins deux lignes aériennes pour les Jeux olympiques de 2024”, relate le site Futurism.

Les tests devraient en effet bientôt débuter à l’aéroport de Pontoise-Cormeilles-en-Vexin, à 35 kilomètres au nord-ouest de Paris. Ce premier “vertiport” devra permettre de débloquer certaines barrières législatives et de jauger l’acceptabilité sociale des véhicules.

À lire aussi: Technologie. À quoi ressemblent les futurs taxis volants d’Uber ?

“Le projet français vient s’ajouter à la liste – de plus en plus longue – des vertiports qui devraient voir le jour aux quatre coins du monde, notamment à Coventry, en Angleterre, où le coréen Hyundai et le [britannique] Urban-Air Port, spécialiste des infrastructures destinées au transport aérien de demain, espèrent ouvrir un premier site début 2022”, explique le Time, relayant les informations d’Associated Press. Selon le magazine américain, “les véhicules électriques à décollage et atterrissage verticaux (eVTOL, en anglais) sont en train de s’imposer rapidement comme un nouveau segment du marché des transports. Les promoteurs récoltent des centaines de millions d’euros pour leurs projets

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles