Essais sur la MDMA : Des patients auraient été abusés sexuellement au Canada

Fernando Vergara/AP/SIPA

PLAINTES - Le gouvernement canadien s’est emparé de l’affaire et devrait rendre ses conclusions en juillet prochain

Au Canada, plusieurs patients disent avoir été victimes de comportements abusifs de la part de thérapeutes de la Multidisciplinary Association for Psychedelic Studies (MAPS, mieux connue en français sous le nom d' « Association multidisciplinaire pour les études psychédéliques ») lors d’une étude sur la MDMA (Ecstasy) réalisée en 2015, comme le rapporte Slate.

D’après nos confrères, les résultats de ces essais cliniques ont été publiés en mai 2021. Ils démontraient les bienfaits de la MDMA pour les personnes atteintes de stress post-traumatique. Or, le podcast « Cover Story, Power Trip », produit par le New York Magazine, a porté plainte après avoir recueilli les témoignages d’au moins quatre personnes.

Le gouvernement canadien s’empare de l’affaire

L’une d’elles accuse l’un de ses thérapeutes d’agression sexuelle. Ce dernier reconnaît avoir eu des relations de cette nature avec sa patiente mais assure qu’elles étaient consenties. Trois autres patients imputent à ces essais cliniques une dégradation de leur santé mentale. D’après les informations de nos confrères, il leur aurait été demandé au cours de l’étude de cesser la prise d’antidépresseurs.

Interrogé par The Guardian, le cocréateur du podcast « Cover Story, Power Trip », et par ailleurs expert de l’industrie psychédélique, estime qu'«(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Bill Cosby a été reconnu coupable d'agression sexuelle sur une mineure de 16 ans en 1975
Nîmes : Dix-huit mois de prison pour avoir poignardé un homme qu’elle accuse de viol
AgroParisTech saisit la justice après une enquête interne faisant état de 17 viols

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles