Des essaims de drones autonomes testés avec succès en pleine nature

Des essaims de drones ont déjà été testés par le passé dans des environnements dégagés ou avec des positions d'obstacles connues à l'avance. C'est la première fois qu'une telle organisation vole avec succès en extérieur dans un environnement naturel et donc non-structuré.

Une dense forêt de bambou, en Chine. Soudain, dix petits drones de la taille d'une paume de main s'élèvent dans un bourdonnement. Ils volent côte à côte dans la même direction, vers une cible quelques dizaines de mètres plus loin, en évitant branches, talus et autres obstacles. A tour de rôle, ils passent dans les étroits espaces entre les tiges de bambou. Le tout, de façon entièrement autonome, coordonnée, et sur un terrain qu'ils découvrent en temps réel. L'expérience, menée par des scientifiques de l'université du Zhejiang, évoque une scène de science fiction. Leur étude, publiée mercredi 4 mai 2022 dans la revue Science Robotics, commence d'ailleurs par citer des films comme "Star Wars", "Prometheus" ou encore "Blade Runner 2049". "La capacité de navigation et de coordination d'essaims de drones dans ces films a inspiré de nombreux chercheurs. Ici, nous faisons un pas vers un tel futur", écrivent les auteurs de ces travaux.

Une expérience "impressionnante"

Ces engins, conçus spécialement pour l'expérience, sont équipés d'une caméra stéréo, de capteurs et d'un ordinateur embarqué. Surtout, un algorithme spécifique a été développé. Des essaims de drones ont déjà été testés par le passé, mais seulement dans des environnements dégagés ou avec des positions d'obstacles connues à l'avance, a expliqué à l'AFP Enrica Soria, de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne, qui travaille elle-même sur le sujet depuis plusieurs années. "C'est la première fois qu'un essaim de drones vole avec succès en extérieur dans un environnement non-structuré, dans la nature", a-t-elle souligné, qualifiant l'expérience d'"impressionnante". Ces petits robots volants "peuvent déterminer seuls quel est leur environnement, le cartographier et ensuite planifier leur trajectoire", détaille-t-elle.

Les applications paraissent multiples. Puisque ces drones ne s'appuient sur aucune infrastructure extérieure (comme le GPS), des essaims pourraient être utilisés lors de catastrophes naturelles. Par [...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles