"Tout ce qu'elle essaie de me faire dire est absurde !" : Robert De Niro admet avoir insulté son ancienne assistante mais nie ses autres accusations


Robert De Niro a admis qu'il avait probablement qualifié son ancienne assistante exécutive d'"enfant gâté".
La star de "Raging Bull", âgée de 80 ans, est au cœur d'un procès intenté par Graham Chase Robinson — qui a également été vice-présidente de la production et des finances de sa société Canal Productions avant de démissionner et de poursuivre son ancien patron pour 12 millions de dollars. Celle-ci l'accuse de sexisme.
Robert a témoigné pour la deuxième fois mardi 31 octobre à New York, et lorsque l'avocat de Graham, Andrew Macurdy, a demandé à l'acteur s'il lui avait crié dessus lorsqu'elle ne l'avait pas réveillé à temps pour une réunion importante, il a avoué qu'il l'avait "réprimandée".
Il a ajouté qu'il est probable qu'il l'ait traitée de "pétulante", "hargneuse" et "d'enfant gâtée".
Robert a toutefois nié avoir réellement crié sur son ancienne assistante, ajoutant : "J'ai haussé le ton. Je ne crie pas. Vous voulez contester cela ? C'est une chose que je ne fais pas".
L'acteur a haussé le ton à plusieurs reprises au cours de son témoignage, notamment lors d'une scène où il s'en est pris à son ancienne assistante après avoir été accusé de ne pas la payer équitablement par rapport à un autre employé masculin.
Il s'est exclamé : "Tout ce qu'elle essaie de me faire dire est absurde ! Honte à toi."