Essai Volkswagen Passat SW GTE (2019) - Une valeur sûre

feedback@motor1.com (Khalil Bouguerra)
Essai Volkswagen Passat GTE

Elle a tout pour plaire.

La Volkswagen Passat se renouvelle. Après une présentation à Genève, la version revisitée de la Passat arrive en concession et nous sommes bien entendu partis l'essayer pour vous donner notre avis. Que cela soit clair, il s'agit d'une évolution plus que d'une révolution. La Passat n'a pas bien changé, elle capitalise sur ses atouts, car c'est un modèle important qui compte beaucoup pour Volkswagen. Pour preuve, depuis ses débuts dans les années 1970, il s'en est vendu 30 millions d'exemplaires dans le monde ! Nous avons eu le petit privilège de prendre le volant du 30 millionième exemplaire sorti des chaînes de fabrication au mois de mars 2019. C'est une Passat GTE, habillée de la couleur "gris pyrite" et de belles jantes de 18".

Essai Volkswagen Passat GTE
Essai Volkswagen Passat GTE

La même, en mieux

Pour le style, la Passat reste une Passat ! Volkswagen a fait le choix de tout conserver, ou presque. Si la carrure reste identique, les optiques de l'Allemande ont évolué pour adopter des LED de série. La Passat se dote même des projecteurs IQ.Light (Matrix Led) qui optimisent la visibilité de nuit (en option). Comme tout bon restylage, la marque de Wolfsburg a aussi modifié les pare-chocs, qui varient en fonction des finitions (R-Line, GTE, etc). Il n'y a pas de doute, la Passat est une belle voiture, et elle l'est d'autant plus en version R-Line, qui lui confère un look plutôt sympathique mais qui ne sera malheureusement pas proposée sur le marché français.

Essai Volkswagen Passat GTE

Pour ce nouveau millésime, la Passat sera toujours disponible en deux carrosseries, berline ou break. Les clients pourront aussi choisir la Passat Alltrack qui, grâce à certaines de ses caractéristiques comme une garde au sol plus élevée, peut s'aventurer en dehors du bitume et affronter quelques chemins rocailleux.

Sur le plan stylistique, mis à part les points que je viens de citer, la Passat reste fidèle à elle-même. Pour être plus complet, sachez que cette voiture intègre de nouvelles jantes et de nouveaux coloris, que vous aurez tout le loisir de découvrir et de choisir une fois que vous serez face au configurateur.

Nos autres essais Volkswagen

Une invitation au voyage

Montons à bord du véhicule pour parler du nouveau système d'info-divertissement : le MIB3. Volskwagen s'est attardé sur l'habitacle pour améliorer l’expérience utilisateur. On retrouve face au conducteur un écran digital, le fameux "Digital Cockpit" de 10,25", ainsi qu'un second écran sur la console centrale (dalle en verre de 8" ou de 9,2" selon les finitions). La présentation est très soignée, on flirte littéralement avec les standards des constructeurs premium.

Côté technologie, la Passat fait le plein avec de nouveaux systèmes d'assistance à la conduite comme le "Travel Assist", qui regroupe plusieurs aides et qui par une simple pression du bouton placé sur le volant, permet "d'automatiser" la conduite jusqu'à 210 km/h (contre 60 km/h pour le précédent Traffic Jam Assist). Ici, hors de question de laisser complètement les manettes à la voiture. Elle vous demandera de ne pas enlever les mains du volant et vous rappellera à l'ordre quand cela est nécessaire. Cette assistance s'avère très pratique lorsque le trafic est dense.

Essai Volkswagen Passat GTE
Essai Volkswagen Passat GTE

Le confort à bord de ce véhicule est remarquable. Il y a de la place, même beaucoup de place, à l'avant comme à l'arrière. Les passagers avant sont installés confortablement, les sièges invitent au voyage et sauront vous bichonner même sur de longues distances. À l'arrière, même constat, et la Passat peut même embarquer trois personnes adultes sans rechigner. Enfin, autre point fort de l'Allemande, le coffre, qui est, comment dire... immense. Pour preuve, le volume de chargement est de 650 litres lorsque la banquette est relevée, et de 1780 litres une fois la banquette rabattue (483 litres et 1613 litres pour la version GTE).

Vous vous intéressez à la Passat ? Ces articles devraient vous plaire !

La dévoreuse de kilomètres

Comme indiqué précédemment, pour l'essai de la Passat restylée, j'ai choisi la GTE en version break dénommée SW (Sport Wagon). Cette voiture possède sous le capot un moteur essence 1,4 litre TSI couplé à un moteur électrique. Le tout développe 218 ch. La puissance est transmise aux roues via une boîte DSG à six rapports (DSG6). Le démarrage se fait en silence puisque c'est le moteur électrique qui se charge de mouvoir la voiture. La Passat se comporte comme une voiture électrique, avec un couple instantané et une conduite très coulée.

Selon le cycle WLTP, l'autonomie de la nouvelle batterie de 13 kWh est de 55 km pour le break. Bien entendu, pour atteindre un tel niveau d'autonomie, il faudra rouler de manière zen. Dans le cas contraire, et en activant le mode GTE qui permet d'exploiter pleinement tous les moteurs (électrique et thermique), le niveau de la batterie baissera rapidement et après quelques accélérations pied au plancher, il faudra simplement se contenter du moteur thermique de 156 ch. La Passat GTE a la capacité de recharger sa batterie en roulant, d'ailleurs, lorsque vous lèverez le pied, la voiture va automatiquement décélérer voire "freiner" afin de récupérer un maximum d'énergie. Sinon, il est également possible de la brancher à une prise électrique ; comme une voiture électrique en somme.

Essai Volkswagen Passat GTE
Essai Volkswagen Passat GTE

Même si notre modèle d'essai a le badge GTE, ce n'est clairement pas une "sportive électrique", loin de là. Comme pour toutes les versions, la Passat est une dévoreuse de kilomètres. Grâce à un confort à bord absolu, une suspension adaptative moelleuse en mode confort et à une insonorisation quasi parfaite, la Passat est le compagnon idéal pour parcourir de longues distances. 

Il est possible de choisir entre trois modes de conduite : E-Mode, GTE et Hybride. Dans le premier cas, la Passat utilise son moteur électrique pour avancer. Ce mode est appréciable dans les agglomérations. Le mode hybride sollicite les deux moteurs et va commuter selon les situations. Enfin, le mode GTE va permettre d'extirper toute la puissance des moteurs, thermique et électrique. 

Essai Volkswagen Passat GTE

Pour conclure

Comme nous venons de le voir, la Passat SW restylée est le parfait compagnon pour voyager dans un confort absolu. C'est une voiture très spacieuse, qui peut transporter toute une famille et toutes leurs affaires dans l'immense coffre de 650 litres. Grâce à son châssis, son amortissement adaptatif et sa direction souple, la Passat SW invite au voyage. Dans sa version GTE que nous avons essayée, la Passat SW peut se comporter comme un véhicule électrique et rouler avec ce mode sur une distance de 55 km selon le cycle WLTP. Cette version propose également deux autres modes, dont le mode GTE qui va permettre au chauffeur d'utiliser la pleine puissance des moteurs. La Passat SW GTE est clairement une routière, qui grâce  son moteur électrique, peut se targuer de pouvoir rouler en agglomération sans émettre la moindre particule de COet dans un silence appréciable.

  Les points positifs  Les points négatifs Excellent niveau de confort Peu d'évolution esthétique Bel agrément de conduite Un design qui manque parfois de chaleur  L'espace à bord Une batterie peu endurante en mode GTE '
MotorisationMoteur thermique 1.4 TSI + moteur électrique Puissance218 ch (moteur thermique de 156 ch et moteur électrique de 115 ch) TransmissionDSG6 Type de transmissionTransmission intégrale Volume de coffre650 litres Places5 places Economie de carburantEn cours d'homologation En vente2019