Essai Renault Austral : notre avis sur le SUV hybride

Essai Renault Austral : notre avis sur le SUV hybride-Renault Austral (©Gregory Jongerlynck)
Essai Renault Austral : notre avis sur le SUV hybride-Renault Austral (©Gregory Jongerlynck)

Pour donner sérieusement la réplique au Peugeot 3008, Renault dégaine l’Austral. Ce nouveau SUV familial mise sur son confort et sur sa sobriété en hybride pour faire la différence. Notre essai sur les routes espagnoles.

C’est l’un des modèles les plus attendus de cette rentrée et l’une des grandes attractions du Mondial de l’Auto de Paris. Le Renault Austral débarque sur un marché du SUV compact ultra-concurrentiel où de nombreux acteurs sérieux se bousculent : Peugeot 3008, Citroën C5 Aircross, Hyundai Tucson, Kia Sportage et Volkswagen Tiguan.

Intro, style, habitabilité du Renault Austral hybride : 4/5

Malgré le succès en demi-teinte du prédécesseur Kadjar, le Renault Austral affiche des traits dans la continuité. Le SUV français gagne pourtant en caractère, surtout vu de la face avant, avec ses optiques en boomerang inaugurées jadis par la Renault Mégane, mais aussi par sa large calandre arborant le nouveau logo de la marque. Vu de profil, l’Austral se distingue par sa ceinture de caisse haute, et ses épaulements larges qui lui permettent d’accueillir des roues de 20 pouces comme sur notre modèle d’essai en finition haute Iconic Esprit Alpine. Enfin, la poupe est de facture plus classique, avec des feux qui ne sont pas sans rappeler ceux du Koleos. Pour contrer la finition GT du Peugeot 3008, Renault propose donc cette déclinaison baptisée « Esprit Alpine » qui se démarque par quelques éléments de design en noir/gris laqué et par des badges spécifiques. Sobre, mais efficace.

Essai-Renault-Austral@Gregory Jongerlynck
Plus statutaire que son pré...


Lire la suite sur mobiwisy.fr