Essai Ninebot F40I Powered by Segway : du sérieux mais trop gourmande

Essai Ninebot F40I Powered by Segway : du sérieux mais trop gourmande-Essai de la trottinette électrique Ninebot Kickscooter F40I powered by Segway (©Mobiwisy)
Essai Ninebot F40I Powered by Segway : du sérieux mais trop gourmande-Essai de la trottinette électrique Ninebot Kickscooter F40I powered by Segway (©Mobiwisy)

La Ninebot F40I est une trottinette milieu de gamme améliorant sa panoplie de qualité avec des clignotants, mais oubliant de régler son autonomie juste pour un prix augmentant à 649 €.

En matière de trottinettes électriques, la firme Ninebot-Segway est très active et décline sa récente série F avec une nouvelle version “I” intégrant des clignotants. Si le prix augmente avec l’inflation en cours, cela n’enlève pas les qualités de ce modèle très sérieux, mais qui, vous allez le voir, m’a beaucoup déçu en autonomie.

Présentation de la Ninebot F40i : 4/5

Dans la famille des trottinettes Ninebot Powered by Segway, la catégorie F est celle du milieu de gamme. Elle se situe donc entre les D (dont la D28 que nous avons essayée) et les G dont la célèbre G30E II. Dans ces modèles, il existe les F25I et F40I. La Ninebot F40I que nous avons testée l’espace de quelques jours une évolution de la F40E, apportant des clignotants avant (au guidon) et arrière (autour de la roue). Un équipement facultatif en France mais que j’aimerais voir se généraliser, car il est quasiment impossible de lâcher le guidon pour signaler en changement de direction (contrairement au vélo). Et leur activation est intuitive, à gauche du guidon, via un bouton tombant naturellement sous le pouce, qu’il suffit de pousser à droit ou à gauche, et à désactiver ensuite.

Pour le reste, cette Ninebot F40I reste identique, avec ses roues de 10 pouces, ses touches oranges – câble de freinage jusqu’à l’arrière, contour des roues, étriers ...


Lire la suite sur mobiwisy.fr