Essai Mercedes EQS 450+ : l’autoroute sans compromis en électrique

Essai Mercedes EQS 450+ : l’autoroute sans compromis en électrique-Mercedes EQS 450+, le fleuron électrique de la marque (©Mobiwisy)
Essai Mercedes EQS 450+ : l’autoroute sans compromis en électrique-Mercedes EQS 450+, le fleuron électrique de la marque (©Mobiwisy)

Après plus de 1 500 kilomètres à bord de la Mercedes EQS, voici pourquoi c’est la seule voiture électrique enlevant le fardeau de la recharge.

La Mercedes EQS promet la meilleure autonomie des voitures électriques, jusqu’à 781 km en cycle mixte WLTP. C’est aussi censé être le porte-drapeau de la technologie de pointe du constructeur, encore plus que l’EQE, que ce soit en confort, luxe ou connectivité. Nous avons vérifié cela dans un voyage à bord de la limousine voltée, avec plus de 1 600 km au compteur.

Design et habitabilité de la Mercedes EQS : 5/5

Que les têtes se sont retournées devant notre carrosse allemand. Elles ont apprécié la forme de galet de cette grande berline, qui fait rupture avec son équivalente thermique Classe S. Elle pousse aussi dans le modernisme via sa bande lumineuse avant, ou ses poignées rétractables à finition chromée.

Or, impossible pour le badaud de trouver la longueur de cette voiture. Le dessin de la Mercedes EQS est si épuré qu’elle paraît beaucoup plus courte qu’en réalité. Même nous journalistes avons été surpris à voir que 5,21 mètres séparent les deux boucliers avant et arrière. C’est en effet une des plus longues voitures du marché. Peut-être est-ce à cause de la largeur de “seulement” 1,93 mètre, quand certains SUV dépassent largement les 2 mètres.

Espace géant à bord de la berline électrique

Pourtant, nous ne devrions pas être surpris. L’espace à bord est gigantesque, notamment à l’arrière, avec une espace aux genoux conséquent, et ...


Lire la suite sur mobiwisy.fr