Essai Iweech 24 S+ : le sportif Marseillais droit aux buttes

Essai Iweech 24 S+ : le sportif Marseillais droit aux buttes-Le vélo électrique Iweech 24 S+ est compact et agile avec ses roues 24 pouces (©Mobiwisy)
Essai Iweech 24 S+ : le sportif Marseillais droit aux buttes-Le vélo électrique Iweech 24 S+ est compact et agile avec ses roues 24 pouces (©Mobiwisy)

Se voulant intelligent avec sa transmission automatique gérant les dénivelés et l’autonomie, ce vélo électrique Iweech est unique en son genre. Essai.

Un vélo électrique ne se présente pas que sous la forme d’un hollandais classique ou d’un VTC costaud performant. Le VAE peut adopter une construction très atypique comme le montre la société Bellatrix, qui a conçu l’Iweech. Ce vélo conçu et assemblé à Marseille propose une alternative très sympathique à l’œil comme à l’usage, et de plus ultra-connecté. Voici ce que Mobiwisy a retenu de ce cycle volté pas comme les autres.

Présentation du vélo Iweech 24 S+ :4/5

Il ne ressemble à aucun autre. Ici, pas de cadre haut ou bas, de style hollandais ou moderne, l’Iweech 24 S+ est très difficile à définir. Il a son dessin à lui, avec de nombreuses spécificités. Déjà, cela commence par des roues de 24 pouces (d’où le nom), donnant une allure compacte. le fait que le bloc moteur soit en hauteur y est pour quelque chose. Entre les roues, la géométrie est unique : le cadre est costaud, avec une barre hébergeant la batterie et courant de la fourche au moyeu arrière, quand une seconde barre supérieure assure la rigidité du vélo. Avec un guidon bas (en V rehaussable pour 10 €) et selle haute, l’Iweech donne une position active, mais n’oublie pas d’être citadin.

Sa potence bleue, lui donnant sa signature, pivote à l’aide d’un bouton pour mieux stationner dans un appartement ou local vélo surchargé. Les pédales sont aussi rétractables, et les roues 24 pou...


Lire la suite sur mobiwisy.fr