Essai Honda EM1e : le futur allié des villes ?

Le deux-roues électrique chez Honda ne date pas d'hier. En effet, le premier scooter zéro-émission de la firme ailée remonte à 1994. Sauf que ce modèle, baptisé CUV ES, n'était pas destiné au marché français. Presque 30 ans plus tard, le constructeur nippon corrige le tir et offre à l'Europe - et donc à la France - son tout premier scooter électrique, équivalent 50 cm3. Nom de code : l'EM1e.

Un futur best-seller pour arpenter la ville ? Verdict dans les rues de la capitale pour en avoir le cœur net.

Destiné aux débutants

Honda nous l'a suffisamment martelé pour que cela rentre dans nos crânes. Ce scooter est conçu en premier lieu pour les débutants. Conséquence, ce EM1e doit s'avérer facile à prendre en main, léger et maniable.

En effet, quelques tours de roues suffisent pour prendre en main l'engin. Avec son moteur tout doux et silencieux d'une puissance en crête de 1.7 kW, l'EM1e ne se montre pas violent. Parfait pour les néophytes qui se lancent dans l'univers du deux-roues. Que l'on évolue en mode "standard" ou "Econ", le scooter électrique d'Honda profite d'une puissance linéaire qui ne surprendra pas le pilote. Y compris sur des chaussées humides. La prise en main se fait donc naturellement et son gabarit compact aide à se sentir à l'aise dessus.

Par ailleurs, sa vitesse maximale de 45 km/h comme l'impose la législation française rassurera les usagers les moins expérimentés. Si la vitesse peut s'avérer un peu juste sur les grands boulevards, globalement au sein de grandes agglomérations, le couple maximal de 90 Nm en mode standard permet de...Lire la suite sur Autoplus