Publicité

Essai Ellipse E1 : un vélo électrique intéressant, clignotant et assemblé en France

Essai Ellipse E1 : un vélo électrique intéressant, clignotant et assemblé en France-Le vélo électrique Ellipse E1 vélo électrique à l'essai en janvier 2023 (©Mobiwisy)
Essai Ellipse E1 : un vélo électrique intéressant, clignotant et assemblé en France-Le vélo électrique Ellipse E1 vélo électrique à l'essai en janvier 2023 (©Mobiwisy)

Simple, agile et un poil sportif, l’Ellipse E1 veut conjuguer dimension semi-sportive et urbaine avec sa courroie, ses clignotants et système d’alarme. Mobiwisy a testé ce vélo assemblé en France.

Allez à l’essentiel, cela paraît simple mais tout autant compliqué lorsque l’on s’intéresse au vélo électrique. Certaines marques ont tendance à appliquer le schéma de l’automobile en ajoutant grosses batteries, équipement et puissance non nécessaire à un vélo du quotidien. A contre-courant de la SUVisation du VAE, l’Ellipse E1 veut nouer électrique et simplicité, ce que l’on a testé pendant une dizaine de jours.

Présentation du vélo Ellipse E1 : 4/5

Ellipse, c’est le projet de trois anciens camarades d’école ayant voulu fabriquer leur propre vélo. Originaires de Troyes, ils ont cofondé l’entreprise et développer d’abord le musculaire “M1”, avant de passer à une version électrique E1. L’Ellipse E1 prend pour fondation le M1, déjà très simpliste de conception. L’objectif pour eux ? “De vraies alternatives à l’usage de la voiture sur les trajets quotidiens”, avant, à moyen terme, “une gamme plus large et plus ambitieuse afin d’étendre notre impact”

Mais avant tout, l’E1 vise le cœur du vélo électrique, celui du trajet domicile-travail et adapté au public masculin. La position assez avancée – ou active – le confirme, tout comme la selle peu rembourrée pour les longs trajets. A cadre classique haut et batterie intégrée, ce modèle ne cherche pas à se faire remarquer...


Lire la suite sur mobiwisy.fr