Essai clinique sauvage: le Pr Joyeux se défend d'avoir demandé aux patients d'arrêter leurs traitements

1 / 2

Essai clinique sauvage: le Pr Joyeux se défend d'avoir demandé aux patients d'arrêter leurs traitements

Un essai clinique clandestin mené "illégalement" sur près de 350 malades de Parkinson ou d'Alzheimer a été interdit par l'Agence du médicament (ANSM), a-t-elle annoncé jeudi.

Il s'agit d'un "essai clinique totalement sauvage, en-dehors de toutes les règles éthiques, et de la réglementation française qui est très stricte en matière d'essai clinique sur les médicaments. C'est un scandale absolu, c'est totalement inadmissible", a déclaré la ministre de la Santé Agnès Buzyn...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi