Essai ABT RS6-R (2020) - Que vaut la super RS 6 avec 740 chevaux ?

fr.info@motor1.com (Mael Pilven)
Vignette Essai ABT RS6-R

Plus de puissance, un look sauvage... Que vaut réellement cette RS6-R ?

Ce monstre à l'allure hyper agressive est la nouvelle ABT RS6-R, probablement la version la plus ultime de la nouvelle Audi RS 6 Avant avec ses 740 ch. Bien sûr, certains préparateurs proposeront sans doute encore plus de puissance. Mais si vous ne voulez pas que votre huit cylindres vous explose à la figure au bout de deux semaines, alors vous êtes probablement au bon endroit. 

La RS6-R est un peu la marque de fabrique d'ABT, une sorte de RS 6 Plus Plus qu'Audi ne proposera jamais dans son catalogue. Mais la réputation du plus grand préparateur Volkswagen et Audi du monde est telle que cette voiture est considérée par ses clients comme une voiture de série. Et cette clientèle est plus importante que ce à quoi on pourrait s'attendre. 125 voitures seront construites à Kempten, la majorité d'entre elles était déjà vendue environ deux semaines après la présentation officielle. Malgré un prix d'attaque de 205'900 euros. Chaque nouvelle RS6-R est attendue par les clients d'ABT. Dès qu'Audi annonce une nouvelle RS 6, les demandes affluent.

Qu'est-ce que cette voiture a de si spécial ?

En 18 ans de carrière, l'Audi RS 6 a acquis la réputation d'être un monstre de vitesse absolue, et ce pour une utilisation au quotidien. Et par tous les temps. Récemment, l'apparence est également devenue de plus en plus brutale. Les gens adorent cette combinaison et ABT se base sur ces deux valeurs pour donner en plus une bonne dose d'énergie. Sans limiter la facilité au quotidien. 

Les dernières créations d'ABT

Bien sûr, on n'est pas obligé d'aimer l'orgie de spoilers en carbone sur cette RS6-R, mais les aérations sur les passages de roue et au niveau des ailes sont plutôt cools. Et quand cette face avant agressive, au regard noir, à la mâchoire acérée et visiblement prête à bondir se retournent contre vous, c'est quelque chose.

Et côté mécanique ?

Eh bien avant tout, il s'agit bien sûr du kit d'alimentation ABT Power R. Il se compose d'un turbocompresseur modifié, d'un nouvel échangeur et d'une nouvelle cartographie moteur. Le préparateur obtient ainsi 140 ch et 120 Nm de plus du V8 bi-turbo de 4,0 litres. Compte tenu de sa puissance standard de 600 ch et 800 Nm, le surcroît de caractère s'en ressent immédiatement. Voici un break qui a beaucoup plus de souffle qu'une McLaren 720S.

Abt RS6-R (2020) im Test
Abt RS6-R (2020) im Test

En ce qui concerne le châssis, ABT profite naturellement de l'excellente base de cette génération. Et il ne se repose pas seulement sur le bond en avant de l'actuelle Audi RS 6 en matière de conduite dynamique grâce aux roues arrière directrices. Dans la RS6-R, un abaissement de 30 mm est obtenu par des ressorts sport réglables en hauteur et des stabilisateurs sport sur les deux essieux. Sur demande, la suspension DRC recommandée pour la configuration de base peut également être remplacée par une suspension de type "coilover".

En outre, les jantes 22 pouces du préparateur allemand, équipés de pneus Michelin Pilot Sport 4S 285/30, sont de la partie. Ne vous inquiétez pas, la RS 6 est livrée avec des roues de 22 pouces dans sa configuration usine, il n'y a donc aucun risque d'effondrement dans le passage de roue. Sur ma voiture d'essai, j'avais aussi les Aerodiscs montés derrière les rayons de jantes. Pour 200 euros de plus, c'est un must absolu. Au moins pour les yeux.

Alors, remarquez-vous des différences ?

Oh, et comment ! C'est difficile à croire quand on a déjà eu le plaisir d'avoir son pouls s'accélérer dans une RS 6 normale. Mais on ressent ici un autre niveau de brutalité. ABT promet d'abattre le 0 à 100 km/h de 3,2 secondes, soit quatre dixièmes de mieux que la voiture de série. Et ça se ressent tout de suite. Un léger patinage des roues arrière lors d'un départ-arrêté (avez-vous déjà vu ça sur une quattro ?) est certainement un bon indicateur !  

Mais bien sûr, elle ne devient vraiment rude qu'avec tout ce qui arrive après avoir dépassé la centaine. L'accélération est physiquement épuisante, c'est comme une chute libre dans une montagne russe. Mais chez ABT, ils n'ont guère changé les caractéristiques du V8. D'ailleurs pourraient-ils vraiment le faire ? Les réglementations en matière d'émissions et les filtres à particules ont récemment entraîné une petite faiblesse du côté des modèles sportifs Audi - comme au sein de la RS 6. Au moins lorsque vous n'êtes pas en mode dynamique ou dans l'un des modes RS. C'est mieux avec le RS6-R, mais vous devez prendre une courte respiration avant qu'il ne vous enfonce impitoyablement le poing dans l'estomac.  

À cela il faut ajouter une sonorité sympa : le nouveau silencieux en acier inoxydable offre plus de basses, mais le son n'est que légèrement plus présent et se mélange à un sifflement clairement audible et amélioré du turbocompresseur lors de l'accélération.

Ma voiture d'essai était équipée d'une suspension de type "coilover", à ressorts hélicoïdaux. En outre, il y a, comme je l'ai dit, les stabilisateurs sportifs sur l'essieu avant et arrière. En raison des performances déjà remarquables de la voiture de série en matière de dynamique de conduite, les différences dans ce domaine sont plutôt faibles. La RS6-R vire quand même plus à plat et présente moins de mouvements de caisse dans les courbes, mais ne vous attendez pas à de très grosses différences...

Abt RS6-R (2020) im Test

Il n'empêche que ça reste étonnant de voir à quel point un colosse de 2150 kilos peut être compact, facile et agile. La direction est très légère et un peu dure, quel que soit le mode, mais comme je l'ai dit : on est loin de la Caterham. 

L'autre aspect réjouissant c'est que le nouveau châssis ne fait guère de compromis sur le confort. Il semble un peu plus serré que le châssis standard, mais il est loin d'être ennuyeux. Cependant, j'augmenterais la hauteur du véhicule d'un ou deux centimètres. Sans quoi vous vivrez dans la crainte constante d'égratigner vos coûteuses jupes latérales/lames frontales en fibre de carbone.

Comment est-ce à l'intérieur ?

Heureusement, l'habitacle reste très proche de l'original. ABT a brodé les sièges standards avec son insigne, installé quelques logos "1 sur 125" dans les seuils de porte ou en face du passager. On découvre également un très beau volant mêlant Alcantara et carbone. Et si vous voulez encore plus de fibre tressée, alors le préparateur peut vous installer en plus des panneaux appropriés sur la planche de bord et les coques de sièges. Contre 2580 euros.

Faut-il craquer ?

Avant tout, vous devez probablement vous dépêcher si vous voulez une RS6-R. ABT vous vend le kit de mise à niveau pour 69'900 euros. Ou la voiture complète à partir de 205'900 euros (selon la complexité de la configuration de base de la RS 6). Ça fait beaucoup d'argent pour une légère amélioration des performances et un kit de carrosserie. Même si les deux sont très luxueux et de très haute qualité. 

Mais les modifications mécaniques sont tout à fait perceptibles. Le maniement semble un peu plus précis, encore plus inflexible et la poussée en avant de la RS 6 passe de "animale" à "bestiale". On peut probablement en dire autant de l'apparence de la voiture. Ce n'est peut-être pas la tasse de thé de tout le monde, mais en fin de compte, cela n'a pas d'importance. L'ABT RS6-R a maintenant atteint au statut à part. La nouvelle génération va prolonger le mythe.

Note finale : 8/10


Fiche technique Abt RS6-R MotorisationV8-Biturbo, 3996 cm3 Type de transmissionIntégrale quattro TransmissionAutomatique à 8 rapports Puissance740 chevaux (544 kW) Couple maximum920 Nm 0-100 km/h3,2 secondes Vitesse maximum320 km/h Poids2150 kg Volume de coffreDe 565 à 1680 litres Prix de base205'900 Euros (prix allemand)