Espionnage : un officier italien arrêté, l’ambassadeur russe convoqué

Source AFP
·1 min de lecture
Le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di Maio, a convoqué l'ambassadeur russe à Rome.
Le chef de la diplomatie italienne, Luigi Di Maio, a convoqué l'ambassadeur russe à Rome.

Un officier de la marine italienne a été arrêté en flagrant délit d'espionnage au bénéfice de la Russie, en compagnie d'un officier russe auquel il remettait des documents « classifiés », ont indiqué mercredi les forces de l'ordre italiennes dans un communiqué.

« Dans la soirée d'hier » (mardi), les forces de l'ordre « ont arrêté un officier de la marine militaire, selon ce communiqué, qui précise qu'un officier russe a également été interpellé.

L'opération, réalisée sous la supervision du contre-espionnage italien et de l'état-major de la défense, « a visé un capitaine de frégate de la marine militaire et un officier accrédité auprès de l'ambassade de la Fédération russe, tous les deux étant accusés de graves délits concernant l'espionnage et la sécurité d'État », précisent les carabiniers. « L'intervention a eu lieu au moment d'une rencontre clandestine entre les deux hommes, surpris en flagrant délit après la cession de documents classifiés par l'officier italien en échange d'une somme d'argent. » L'officier italien a été arrêté, mais le cas de l'officier russe est encore en cours d'examen en raison de son statut diplomatique, conclut le communiqué.

À LIRE AUSSILes vrais secrets des espions

L'ambassadeur russe en Italie convoqué

L'ambassadeur russe en Italie a été convoqué dans la foulée au ministère des Affaires étrangères, a annoncé le ministère dans un communiqué. Le ministère « a convoqué, sur instruction du ministre Luigi Di Maio, l'ambassadeur de la Fé [...] Lire la suite