Espionnage : l'Otan retire leur accréditation à huit membres de la mission russe

·1 min de lecture

L'Otan a annoncé mercredi avoir retiré leur accréditation à huit membres de la mission russe pour espionnage et avoir réduit à dix le nombre de postes que la Russie peut accréditer auprès de l'Alliance.

L'Otan a retiré leur accréditation à huit membres de la mission diplomatique russe auprès de l'alliance, les accusant d'être des "agents non déclarés du renseignement russe", a annoncé, mercredi 6 octobre, un représentant de l'Otan.

Un parlementaire russe de haut rang, Leonid Sloutski, qui dirige la commission des Affaires étrangères de la chambre basse du Parlement, a promis des représailles de la part de Moscou, selon l'agence de presse Interfax.

>> À lire : L'Otan préoccupée par "les nouveaux défis" posés par la Chine et la Russie

"Nous pouvons confirmer que nous avons réduit à dix le nombre de postes pour lesquels la Russie peut s'accréditer auprès de l'Otan", a déclaré un représentant de l’Alliance transatlantique.

"La politique de l'Otan à l'égard de la Russie reste cohérente. Nous avons renforcé notre dissuasion et notre défense en réponse aux agissements agressifs de la Russie, tout en restant ouverts à un dialogue significatif", a-t-il ajouté.

Avec Reuters

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles