Une Espagnole de 115 ans "probable" nouvelle doyenne de l'humanité après la mort de sœur André

La maison de retraite Santa Maria del Tura en Espagne où Maria Branyas Morera, la
La maison de retraite Santa Maria del Tura en Espagne où Maria Branyas Morera, la

Une arrière-grand-mère espagnole de 115 ans, née aux États-Unis, est la probable nouvelle doyenne de l'humanité, a estimé mercredi un consultant du Guiness World Records après la mort de la Française soeur André, 118 ans, qui détenait ce titre.

Maria Branyas Morera est pensionnaire de la maison de retraite Santa Maria del Tura, dans la ville d'Olot, dans le nord-est de l'Espagne, depuis 20 ans. La maison de retraite a déclaré qu'elle organiserait une "petite fête" à huis clos dans les prochains jours pour "célébrer cet événement très spécial".

"Elle est en bonne santé et est surprise et reconnaissante de l'intérêt suscité", précise l'établissement.

Une bonne santé due à la "génétique"

Le consultant principal en gérontologie pour le Guinness World Records, Robert D. Young, a précisé que le fait que Maria Branyas Morera soit la nouvelle doyenne de l'humanité était "probable". "Mais ce n'est pas confirmé pour le moment", a-t-il écrit.

L'organisation du Guinness doit prendre une décision officielle après vérification de documents officiels et interview de la famille de Maria Branyas Morera, a précisé Robert D. Young, qui est également directeur de la base de données de recherche sur les supercentenaires du Gerontology Research Group.

Maria Branyas Morera a survécu à la pandémie de grippe de 1918 (aussi appelée grippe espagnole), à deux guerres mondiales et à la guerre civile espagnole. La fille cadette de la centenaire, Rosa Moret, 78 ans, a salué la bonne santé de sa mère, due selon elle à la "génétique".

"Elle n'est jamais allée à l'hôpital, elle ne s'est jamais rien cassé", a déclaré Rosa Moret mercredi à la télévision régionale catalane.

11 arrière-petits-enfants

Maria Branyas Morera est née à San Francisco (ouest des Etats-Unis) le 4 mars 1907, peu de temps après que sa famille originaire d'Espagne a déménagé du Mexique aux États-Unis.

Sa famille a ensuite déménagé à la Nouvelle-Orléans (sud des Etats-Unis) en 1910, avant de retourner en Espagne en 1915. En 1931, elle épouse un médecin, décédé à l'âge de 72 ans. Elle a eu trois enfants - dont un est déjà décédé -, 11 petits-enfants et 11 arrière-petits-enfants.

La Française soeur André, née Lucile Randon le 11 février 1904 à Alès, dans le sud de la France, était depuis avril 2022 la doyenne de l'humanité connue. Elle est décédée dans son sommeil dans la nuit de lundi à mardi dans sa maison de retraite de Toulon, dans le sud de la France.

Aucun organisme officiel n'attribue ces titres de doyen ou doyenne, mais les spécialistes s'accordaient pour dire que soeur André était jusqu'à présent la personne vivante la plus âgée dont l'état civil avait été vérifié. Le livre Guinness des records avait lui aussi acté ce record le 25 avril, après le décès à 119 ans de la Japonaise Kane Tanaka.

Article original publié sur BFMTV.com