Espagne. Théâtres, cinémas : vers une levée des restrictions à Madrid

·1 min de lecture

Grâce à l’avancée de la vaccination et au recul des contaminations au Covid-19, la communauté autonome de Madrid aux mains du PP (droite) souhaite autoriser le retour du public à pleine capacité dans les salles de cinéma et de spectacle à la fin du mois de septembre, indique El Mundo.

Les Madrilènes n’auront bientôt plus besoin de laisser un siège vacant entre eux au cinéma ou au théâtre. Le gouvernement de la région autonome de Madrid, aux mains du Parti populaire (PP, droite), envisage de lever les restrictions liées à la capacité d’accueil dans les lieux culturels à la fin du mois de septembre, dévoile le journal conservateur El Mundo.

Cependant, cet assouplissement ne pourra s’effectuer que “si la vaccination se poursuit au même rythme qu’en août et si l’incidence du Covid continue de baisser”, précise le quotidien, en s’appuyant sur des sources proches du gouvernement régional madrilène.

À lire aussi: Espagne. Le “poumon de Madrid” entre au patrimoine mondial de l’Unesco

Néanmoins, poursuit El Mundo, “les mesures de prévention sanitaire seront maintenues dans ces lieux : port du masque obligatoire, distributeurs de gel hydroalcoolique répartis dans tout l’espace, entrée et sortie échelonnées pour éviter les attroupements”.

À l’heure actuelle, les salles de cinéma et de spectacle madrilènes n’accueillent qu’à 75 % de leur capacité, “ce qui correspond à la proportion adoptée par les autres régions autonomes [espagnoles]”, assure le journal. Le ministère régional de la Culture, qui doit encore attendre l’aval de son homologue de la Santé, envisage également “la possibilité de demander au public de présenter un passeport Covid, comme en France ou en

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles