Espagne : Salvador Illa, le "philosophe" catalan qui veut contrer les indépendantistes

·1 min de lecture

La presse espagnole aime le surnommer "le philosophe", en référence à la licence dont il est titulaire et au fait qu'il raffole d'essais politiques et historiques. Fils d'un ouvrier dans le textile et d'une mère au foyer, le socialiste catalan Salvador Illa a su gravir tous les échelons de la vie politique "sans arrogance", selon le quotidien La Vanguardia. D'abord comme maire de la petite commune de La Roca del Vallés pendant dix ans, puis comme haut fonctionnaire de la Generalitat et de la mairie de Barcelone, avant d'être nommé ministre de la Santé de Pedro Sánchez en janvier 2020, alors que l'épidémie de Covid-19 ne faisait que commencer.

Considéré par son parti comme le seul capable de percer en Catalogne, il a démissionné le mois dernier pour se lancer dans la course.

Au coude-à-coude

Très actif sur les réseaux sociaux, passionné de jardinage et de running, le quinquagénaire écope aujourd'hui de la difficile tâche de faire barrage aux indépendantistes dans les urnes, après la tentative de sécession en 2017. Il est donné au coude-à-coude avec leurs deux grands partis Junts per Catalunya (JxCat) et Esquerra Republicana de Catalunya (ERC), avec 20% des intentions de vote. Une victoire ne lui suffirait toutefois pas pour devenir président de la Catalogne, faute de majorité absolue. Ses talents de "bon négociateur" ne seront pas de trop pour tenter de former un nouveau gouvernement.


Retrouvez cet article sur LeJDD