Espagne: Un séparatiste de gauche à la tête de la région Catalogne

·1 min de lecture
ESPAGNE: UN SÉPARATISTE DE GAUCHE À LA TÊTE DE LA RÉGION CATALOGNE

BARCELONE (Reuters) - Pere Aragones, un séparatiste venu de la gauche, a été élu vendredi à la tête de l'exécutif régional catalan après s'être engagé à poursuivre le dialogue avec Madrid en vue de l'indépendance.

Elu avec 74 voix sur 135 possibles, Pere Aragones a détaillé un programme résolument à gauche, mais son principal défi sera de nouer des liens avec l'ensemble de l'échiquier politique indépendantiste catalan.

Son parti, la Gauche républicaine de Catalogne, et Junts, issu du centre droit, ont accepté mercredi de renouveler leur partenariat, sortant ainsi la région de l'impasse politique dans laquelle elle se trouvait depuis le scrutin de février.

En 2017, les séparatistes avaient proclamé unilatéralement l'indépendance de la région et le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy avait répliqué en plaçant la région sous tutelle. Neuf leaders indépendantistes ont été condamnés par la suite, en 2019, à de la prison ferme pour sédition.

(Joan Faus ; version française Nicolas Delame)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles