Espagne : la restauration désastreuse d’une oeuvre d’art

Un visage angélique aux traits fins. La restauration d’une statue de Palencia (Espagne) représentant une bergère et datant de 1923, a été complètement ratée. C’est un véritable désastre qui sidère les Espagnols. “Un bâtiment si joli parmi les quelques bâtiments civils que nous avons, que nous avons ici avec des sculptures, des détails artistiques si beaux. C’est du gâchis et ce n’est pas correct”, explique un habitant de la ville. Quelle œuvre sera la prochaine victime d’un restaurateur amateur ? L’Espagne n’en est pas à son premier massacre artistique. En 2018, une statue du XVe siècle a été complètement relookée avec un voile rose fuchsia. De l’eye-liner sur les yeux, la vierge tente même le vernis à ongles pour l’occasion. La statue d’un cavalier a également repris des couleurs. En 2012, le christ sur la fresque Ecce Homo avait été complètement défiguré. L’Espagne retient son souffle et se pose aujourd’hui une question : quelle œuvre sera la prochaine victime d’un restaurateur amateur ?