Publicité

Espagne : la remise en liberté de Dani Alves, condamné pour viol, approuvée par un tribunal

Dani Alves, l'ancien latéral du Barça, du PSG et du Brésil, a vu mercredi sa demande de remise en liberté sous caution acceptée par la justice espagnole. Il avait été condamné le mois dernier à quatre ans et demi de prison pour le viol en 2022 d'une jeune femme dans une discothèque de Barcelone.

L'ex-star du Barça est sur le point de sortir de prison. Un tribunal de Barcelone (nord-est de l'Espagne) a donné son feu vert mercredi 20 mars à la remise en liberté du footballeur brésilien Dani Alves, condamné à quatre ans et demi de prison pour viol, moyennant une caution d'un million d'euros.

Mais cette décision a été aussitôt dénoncée en termes très vifs par l'avocate de la plaignante, Me Ester García, qui s'est dite "très surprise" et "très indignée", et a annoncé qu'elle ferait appel contre un arrêt "qui n'est pas conforme au droit", y voyant "une justice pour les riches".

Pour justifier cette remise en liberté, le tribunal de Barcelone a mis en avant les nombreuses conditions encadrant l'éventuelle remise en liberté de l'ex-star de la sélection brésilienne, du Barça et du Paris Saint-Germain, qui a fait appel de sa condamnation.

En début d'après-midi, on ignorait quand Dani Alves ou son entourage serait en mesure de verser cette somme d'un million d'euros et donc quand il pourrait sortir de prison.

Interdiction de quitter l'Espagne

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
Dani Alves, ex-star du Barça et du Brésil, est condamné à 4 ans et demi de prison pour viol
Le PSG s'offre un défenseur en or avec Dani Alves