Espagne : pourquoi l'incarcération du rappeur Pablo Hasél provoque-t-elle des manifestations ?

franceinfo
·1 min de lecture

Depuis mardi 16 février, les manifestations, parfois violentes, se multiplient en Espagne pour obtenir la libération de Pablo Hasél. Ce rappeur catalan de 32 ans a été condamné à neuf mois de prison pour des tweets contre la police et la monarchie considérés par la justice comme une "apologie du terrorisme". Les manifestants voient dans cet emprisonnement une entrave à la liberté d'expression, entrave facilitée par les lois antiterroristes.

En Catalogne, plus d'une centaine de manifestants ont déjà été arrêtés, selon un décompte de la police locale, et une jeune fille a perdu un œil à Barcelone, probablement après un tir de balle en caoutchouc des forces de l'ordre. Pourquoi cette incarcération a-t-elle été l'étincelle de trop alors que le pays est secoué par la pandémie de Covid-19 et la crise économique ? Explications.

Parce qu'elle concerne un rappeur engagé contre les forces de l'ordre et la monarchie

Né à Lérida, en Catalogne, Pablo Hasél chantait dans un relatif anonymat avant les ennuis judiciaires qui ont abouti à son incarcération. De son vrai nom Pablo Rivadulla i Duró, ce fils d'un ancien dirigeant d'un club de football est l'un des représentants de la scène rap indépendante et engagée en Espagne. Il s'est fait connaître depuis quelques années par ses tweets où il affiche ses convictions d'extrême gauche, comme l'explique cette vidéo de France 24.

A l'issue d'une manifestation, il écrit ainsi sur son compte Twitter (aujourd'hui suivi par plus de 137 000 (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi