Espagne : les policiers arrêtent une voiture à contresens et découvrent une main humaine dans le coffre

·1 min de lecture
Morbide découverte pour des policiers espagnols (illustration)

Au cours d'un contrôle faisant suite à une infraction routière, des policiers catalans ont fait une effrayante découverte.

Ils n'étaient certainement pas préparés à ce qu'ils ont trouvé. Ce lundi à Tarragone (Espagne), une équipe de policiers municipaux a fait une découverte aussi improbable que morbide au cours du contrôle d'un véhicule qu'ils venaient d'intercepter dans la commune.

S'appuyant sur des informations du média local 324.cat, L'Indépendant rapporte que les agents ont arrêté la voiture en question alors qu'elle se trouvait en infraction flagrante, à contresens dans les rues de la cité catalane. Le véhicule a immédiatement été immobilisé et l'identité des trois occupants a été contrôlée.

La main appartenait à un corps repêché deux jours plus tôt à 50 km de là

Le quotidien catalan francophone explique que les contrôles d'usage ont révélé que les trois individus étaient déjà connus des services de police espagnols, avec des casiers judiciaires plus ou moins remplis. Un détail qui a poussé les policiers à pousser plus loin leur intervention. Les agents ont donc fait ouvrir le coffre de la voiture, dans lequel "gisait une main humaine désolidarisée de son propriétaire", selon les mots de L'Indépendant.

Les occupants de la voiture ont été arrêtés dans la foulée et conduits au poste de police le plus proche. S'ils n'ont pas livré d'explications sur la présence de cette main dans leur coffre, les premières analyses scientifiques ont montré qu'elle appartenait à un corps retrouvé deux jours plus tôt, sans vie, dans un fleuve, à une cinquantaine de kilomètres de Tarragone. Afin de faire toute la lumière sur cette sinistre affaire, une enquête pour homicide a donc été ouverte.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles