Espagne : le parquet demande plus de huit ans de prison contre Shakira pour fraude fiscale

© BRYAN R. SMITH / AFP

Le parquet de Barcelone (nord-est de l'Espagne) a annoncé vendredi qu'il demanderait plus de huit ans de prison pour fraude fiscale contre la star colombienne Shakira , qui refuse tout accord et se dit prête à aller au procès.

Shakira clame son innocence

Dans son acte d'accusation, que l'AFP a pu consulter, le parquet indique, par ailleurs, qu'il réclamera près de 24 millions d'euros d'amende à la chanteuse, accusée d'avoir soustrait 14,5 millions d'euros au fisc espagnol entre 2012 et 2014. La justice doit maintenant décider de la tenue d'un procès et de sa date.

Shakira, qui clame son innocence, a fait savoir mercredi qu'elle refuserait de sceller un accord avec le parquet, disant préférer la tenue d'un procès à cette procédure de plaider-coupable.

Selon ses avocats, la possibilité de parvenir à un accord reste toutefois ouverte jusqu'à l'ouverture de l'audience devant un tribunal de Barcelone, alors que le renvoi formel en justice de la star, âgée de 45 ans, n'a pas encore été prononcé.

La chanteuse dénonce une "violation totale de ses droits"

La chanteuse, qui dénonce une "violation totale de ses droits" et des "méthodes abusives" de la part du parquet, est "confiante dans le fait que la justice lui donnera raison", avaient indiqué ses conseils mercredi dans un communiqué.

Le parquet de Barcelone accuse l'interprète des hits Hips don't lie, Waka Waka ou Loca de ne pas avoir déclaré ses revenus à l'administration fiscale espagnole durant les années 2012, 2013 et 2014.

Selon l'...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles