Espagne : l’immunité de Carles Puigdemont a été levée

Le Parlement européen a livré son verdict mardi 9 mars. 400 eurodéputés ont voté en faveur de la levée de l’immunité pour Carles Puigdemont, alors que 248 ont voté contre. Le leader indépendantiste catalan et les deux autres députés du même mouvement pourraient donc être extradés en Espagne où ils sont poursuivis "pour sédition après avoir tenté de faire sécession lorsqu’ils gouvernaient la Catalogne en 2017", rappelle le journaliste de France Télévisions Julien Gasparutto en duplex depuis Bruxelles (Belgique). Les députés indépendantistes catalans réagissent Les députés indépendantistes catalans n’ont pas tardé à réagir face à cette décision. Afin de ne pas retourner en Espagne et risquer plusieurs années de prison, ils "vont saisir la Cour de justice de l’Union européenne. Une procédure assez longue qui pourrait donc retarder encore pour un long moment leur extradition vers l’Espagne", rapporte Julien Gasparutto.