En Espagne, l'émission "El Chiringuito" découvre un rat à Paris et ça ne passe pas inaperçu

Le présentateur d'
Le présentateur d'

Le présentateur d'"El Chiringuito TV" lors de la diffusion des images d'un rat à Paris (Capture d'écran). (Photo: El chiringuito TV)

LIGUE DES CHAMPIONS - C’est un protagoniste inattendu de l’image renvoyée par Paris lors de l’organisation de la finale de la Ligue des Champions 2022 ce samedi 28 mai au Stade de France. Une séquence - drôle ou grotesque - diffusée en Espagne est relayée par de nombreux internautes qui s’en amusent ou qui l’utilisent comme un bon exemple de la saleté de la capitale française.

On y voit l’envoyé spécial, Marcos Benito, interrompre son duplex devant la cathédrale Notre-Dame en reconstruction, visiblement dérangé par un habitant historique de la capitale: un rat. Jusque-là, rien de vraiment inhabituel pour une grande ville, sauf que son apparition a créé un petit moment de panique chez les présentateurs de l’émission. Il n’en fallait pas plus pour relancer le hashtag et la campagne #saccageParis contre la maire socialiste, Anne Hidalgo.

​“Je vois un rat. Carlos, il y a un rat par terre. Regarde-le”, lance le journaliste à son caméraman. Après quelques secondes de suspense, le rat sort d’un buisson au grand dam de Josep Pedrerol, qui recouvre alors son visage. “Veuillez retirer l’image”, demande-t-il, avant que des cris de femmes ne soient lancés en régie et que le nom du rat cuisinier de Pixar et Walt Disney “Ratatouille” ne soit lancé par une personne en plateau.

Un “tic tac” devenu célèbre

L’émission est habituée au coup d’éclat et en a même fait sa marque de fabrique. En novembre 2020, Josep Pedrerol avait par exemple juré qu’il quitterait l’émission si les vedettes du championnat de football espagnol Sergio Ramos et Lionel Messi quittaient le pays vers le PSG. Il anime pourtant toujours son émission.

L’animateur est également devenu une figure bien connue des amateurs de ballon rond grâce à son “tic tac” censé alerter les téléspectateurs d’une grosse information à venir, en débat ou exclusive (lorsqu’elle est bien confirmée).

Et ce format de talk show plaît. Selon les chiffres fournis par le quotidien El País, l’émission créée en 2014 et diffusée à partir de minuit attire en moyenne entre 200.000 et 350.000 téléspectateurs du dimanche au jeudi, soit “une part de marché d’environ 6%, ce qui en fait un leader parmi les chaînes thématiques” en Espagne. L’émission de débat sur le football séduit particulièrement la tranche d’âge des 13-24 ans et a vu défiler sur son plateau des icônes du football en Espagne, comme le président du Real Madrid, Florentino Perez.

“Sa formule mêle des interventions extravagantes de certains chroniqueurs et des chamailleries sous haute tension, mais propose aussi une esthétique particulière, qui peut inclure de longues minutes faites de simples regards, ce qui, en théorie, n’a pas sa place à la télévision.” En d’autres termes, résume El País: La télévision qui marche, c’est celle de l’émotion, et dans ‘El Chiringuito’, les montées d’adrénaline s’enchaînent sans aucun répit.” Une émotion qui a donc traversé les Pyrénées.

À voir également sur Le HuffPost: Chaos au Stade de France pour la finale de la Ligue des champions

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles