Espagne : un Français tue sa fille pour se venger de la mère et se suicide

·1 min de lecture
Un homme s'est donné la mort après avoir tué sa fille. (Getty Images/iStockphoto)

Le jeudi 30 décembre, à Madrid, un Français de 47 ans et sa fille de 3 ans ont été retrouvés morts dans leur appartement. Selon les premiers éléments de l’enquête, il aurait tué sa fille pour faire souffrir la mère.

Elle avait un mauvais pressentiment. Après plusieurs jours sans nouvelles, elle se déplace chez son ex-mari et voit de la lumière dans l’appartement selon L’Indépendant. Elle alerte alors les forces de l’ordre qui découvrent la scène d’horreur.

D’après les premières analyses, l’homme se serait tué après sa fille, donnant corps à la thèse de la vengeance. La femme, pédopsychiatre, est en état de choc. Tout comme sa mère chez qui elle réside. Elles ont été prises en charge par les secours.

Violences par procuration

Ces vengeances sont appelées les violences "vicariantes". Elles se matérialisent par une violence touchant l’enfant pour blesser indirectement la mère. En Espagne, ce serait un véritable fléau puisque depuis 2013, 46 mineurs ont été tués dont 7 en 2021.

Irene Montero, ministre de l’Égalité, a rappelé le caractère sexiste de ces violences : "Il n’y a pas de mots pour accompagner la douleur de la mère et de la famille de cette fille. La violence par procuration cherche à frapper les femmes là où ça fait le plus mal".

VIDÉO - "Le gouvernement doit former les policiers et les gendarmes sur les violences conjugales" : Caroline De Haas (collectif "Nous Toutes") alerte sur la situation

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles