Espagne : Felipe VI et les « principes moraux et éthiques »

Source AFP
·1 min de lecture
Diffusée comme chaque année à la télévision, l'allocution du roi d'Espagne était très attendue à l'issue d'une année difficile pour l'image de la monarchie espagnole,
Diffusée comme chaque année à la télévision, l'allocution du roi d'Espagne était très attendue à l'issue d'une année difficile pour l'image de la monarchie espagnole,

« Déjà en 2014, au cours de mon intronisation devant le Parlement, je m'étais référé aux principes moraux et éthiques que les citoyens attendent de nous. Des principes qui nous concernent tous sans exception, et qui prévalent sur toutes les considérations quelles que soient leur nature, y compris personnelles ou familiales. » C'est un passage du traditionnel discours de Noël du roi d'Espagne qui risque de faire parler.

Sans clairement les évoquer, Felipe IV a fait une timide allusion aux scandales de ces derniers mois concernant son père, Juan Carlos. « En accord avec mes convictions, cela a toujours correspondu à la manière de concevoir mes responsabilités comme chef de l'Etat dans l'esprit de réforme qui inspire mon règne depuis le premier jour », a-t-il ajouté. Ce bref passage était la seule référence implicite de Felipe VI à son père, jamais nommé dans ce discours, qui s'est exilé en août aux Emirats Arabes Unis et est l'objet de trois enquêtes judiciaires.

Fortune cachée à l'étranger

Diffusée comme chaque année à la télévision, cette allocution était très attendue à l'issue d'une année difficile pour l'image de la monarchie espagnole, doublée de la grave crise économique et sociale provoquée par la pandémie de Covid-19. En mars, face à la multiplication d'indices sur l'existence d'une fortune cachée de Juan Carlos à l'étranger, Felipe VI avait renoncé à l'héritage de son père et lui avait retiré son indemnité annuelle, estimée à près de 200 000 euros.

Lir [...] Lire la suite