Espagne: cinq personnes encornées au total lors des fêtes de la San Fermin

Des taureaux lâchés dans les rues de Pampelune en Espagne pour les fêtes de San Fermin, le 12 juillet 2019 - JAIME REINA © 2019 AFP
Des taureaux lâchés dans les rues de Pampelune en Espagne pour les fêtes de San Fermin, le 12 juillet 2019 - JAIME REINA © 2019 AFP

Les festivités de la San Fermin à Pampelune, au nord de l'Espagne, s'achèvent ce jeudi après une semaine rythmée par les lâchers de taureaux quotidiens, qui auront envoyé à l'hôpital 52 participants, dont cinq personnes encornées, mais aucune grièvement.

Tous les jours, à 8h00, des centaines de coureurs téméraires, portant une chemise ou un t-shirt blanc et un foulard rouge, tentent de s'approcher le plus près possible de six taureaux de combat lors d'une course de 850 mètres dans les étroites rues pavées de la ville, qui attire pour l'occasion des touristes venus du monde entier.

La dernière course, celle de jeudi matin, qui a duré à peine plus de deux minutes, a envoyé six hommes à l'hôpital, ont indiqué les autorités régionales dans un communiqué. Cela porte à 52 le total de personnes soignées à l'hôpital, dont trois Américains et un Français.

Au moins 16 morts depuis 1911

Si la plupart des blessures étaient des contusions, des fractures ou des coupures lors de chutes, cinq hommes ont tout de même été encornés. Deux d'entre eux sont toujours hospitalisés à Pampelune.
Lors de la dernière édition qui s'est tenue en 2019, avant deux années d'annulations en 2020 et 2021 en raison de la pandémie, huit personnes avaient été encornées. Depuis 1911, début de la compilation des données, au moins 16 coureurs sont morts.

Le dernier décès remonte à 2009 lorsqu'un taureau avait encorné un jeune Espagnol de 27 ans, dont les parents ont déposé dimanche un bouquet de fleurs en son hommage sur le parcours, lors du treizième anniversaire de sa mort.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles