Espagne: la Catalogne demande que le couvre-feu soit rétabli à Barcelone

·3 min de lecture

Après la décision jeudi du Tribunal supérieur de Justice de Catalogne (TSJC), qui n'a autorisé le maintien de ce couvre-feu entre 01H00 et 6H00 que dans 19 des 148 villes pour lesquelles la demande avait été déposée, l'exécutif régional a déposé une nouvelle requête pour que la mesure entre en vigueur au moins dans les endroits les plus peuplés.

Le gouvernement régional de Catalogne a réclamé ce vendredi le rétablissement du couvre-feu nocturne à Barcelone, ainsi que dans plusieurs dizaines d'autres villes, pour lutter contre la pandémie de Covid-19, après avoir été débouté de sa demande de maintien de cette mesure dans cette région touristique du nord-est de l'Espagne.

Après la décision jeudi du Tribunal supérieur de Justice de Catalogne (TSJC), qui n'a autorisé le maintien de ce couvre-feu entre 01H00 et 6H00 que dans 19 des 148 villes pour lesquelles la demande avait été déposée, l'exécutif régional a déposé une nouvelle requête pour que la mesure entre en vigueur au moins dans les endroits les plus peuplés.

La nouvelle demande porte sur le rétablissement de cette mesure dans les villes de plus de 20.000 habitants où le taux d'incidence du virus est supérieur à 125 cas pour 100.000 habitants ces sept derniers jours, critères qui permettraient d'inclure 43 nouvelles villes (en plus des 19 où le couvre-feu a été maintenu par le TSJC).

Parmi elles, Barcelone et les principales municipalités de cette région dynamique de presque 7,8 millions d'habitants, ainsi que des lieux très touristiques du littoral comme Lloret de Mar, Salou ou Cambrils.

"La mesure proposée est nécessaire et paraît adaptée à l'objectif de contrôle de la cinquième vague de la pandémie", a expliqué le gouvernement catalan dans un communiqué.

Le tribunal a indiqué qu'il examinerait lundi la requête du gouvernement régional.

Fêtes dans les rues

En proie à une explosion du nombre de cas, tout particulièrement parmi les jeunes, pas encore vaccinés, la Catalogne avait rétabli le couvre-feu sur une grande partie de son territoire à la mi-juillet.

Mais depuis la situation s'est améliorée et le tribunal a considéré que cette nouvelle demande de prorogation obéissait davantage à des motifs d'ordre public qu'à des raisons sanitaires.

En plein milieu de l'été, avec les bars forcés de fermer à 00H30, de nombreuses municipalités ne parviennent pas à empêcher la tenue de fêtes dans la rue où l'alcool coule à flots.

Avec un taux d'incidence cumulé de 317,4 cas pour 100.00 habitants sur les 14 derniers jours — le critère de mesure nationale —, la Catalogne est désormais en-dessous de la moyenne espagnole (360,56 selon les chiffres publiés jeudi par le ministère de la Santé). 

Le taux d'occupation des lits en soins intensifs par des patients Covid (41,49%) reste toutefois deux fois plus élevé que la moyenne nationale. La santé relève des gouvernemens régionaux en Espagne, mais les mesures touchant aux libertés, comme la liberté de se déplacer, doivent être autorisées par les tribunaux.

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles