Espagne: la canicule fait plus de 350 morts en une semaine

Depuis le 10 juillet, la canicule a tué quelque 360 personnes en Espagne, selon l’Institut de Santé Carlos III. Près de 46 % du territoire est touché par des températures excédant les 40 degrés, obligeant les Espagnols à modifier dans la mesure du possible leurs habitudes.

Avec des 45 degrés en Estrémadure et des 42 degrés à Madrid, l’Espagne ne respire plus depuis une semaine, rapporte notre correspondante à Madrid, Diane Cambon. Dans la capitale, un agent de la propreté des rues est mort à la suite d’un coup de chaleur. Il a été retrouvé allongé sur un trottoir avec une température du corps atteignant les 41,5 degrés.

Depuis le 10 juillet, lorsque la canicule a commencé, les victimes de la chaleur se succèdent. Selon une étude de l’Institut de Santé Carlos III -qui dépend du ministère de la Santé- qui a lancé un message d’alerte auprès de la population, près de 360 personnes sont déjà mortes à cause de la chaleur dont 123 pour la seule journée de vendredi.

Les principaux syndicats espagnols ont demandé que les horaires de travail soient modifiés tant que le thermomètre reste élevé. Éviter par exemple de travailler à l’extérieur durant les heures les plus chaudes de la journée, soit entre 13h et 18h. Cette canicule particulièrement longue et intense devrait perdre un peu de sa force la semaine prochaine.

Des incendies ravageurs

► À écouter aussi : Des records de chaleur au Portugal

Lire la suite

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Le soleil d’aujourd’hui est redoutablement plus toxique qu’il y a 20 ans"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles