Espagne : il cache le cadavre de sa grand-mère pendant des mois pour continuer à toucher sa retraite

Le corps de l'octogénaire a été retrouvé dans un état de décomposition avancée (Photo : Manuel Angel Laya/Europa Press via Getty Images) (Europa Press via Getty Images)

Après la découverte du corps de la vieille dame dans un état de décomposition avancée, le jeune homme a été mis en examen pour "négligence".

L'appât du gain lui a apparemment fait perdre toute notion de décence, mais aussi d'hygiène. En Espagne, un homme âgé de 35 ans a récemment été arrêté par les gendarmes pour avoir caché le cadavre de sa grand-mère pendant plusieurs mois, dissimulant ainsi la nouvelle de sa mort auprès de l'état civil.

Comme l'explique L'Indépendant, relayant des informations du Diari de Girona, l'affaire est partie d'une simple patrouille d'un gendarme de la Guardia Civil dans la commune de Ciempozuelos, située dans la banlieue de Madrid. Au cours de sa ronde, ce dernier aurait en effet remarqué une "forte odeur" provenant manifestement d'une habitation.

Macabre découverte pour les gendarmes

Intrigué, le militaire a contacté ses collègues et un détachement de gendarmerie s'est ensuite rendu sur place pour frapper à la porte du logement en question, en théorie occupé par une dame âgée de 89 ans. Mais c'est un homme d'une trentaine d'années qui leur a ouvert, en leur expliquant qu'il était le petit-fils de la propriétaire des lieux et que celle-ci était absente.

Ces explications n'ont cependant pas convaincu les gendarmes, qui ont entrepris de fouiller le logement. Selon L'Indépendant, ils n'ont pas tardé à faire une découverte macabre : dans l'une des chambres se trouvait en effet un corps de femme "en état de décomposition avancée sur un lit" !

La grand-mère était morte depuis "deux mois au moins"

Les analyses du médecin légiste ont ensuite révélé que le cadavre était bien celui de la vieille dame qui vivait dans cet appartement, mais aussi que la mort, de cause naturelle, datait de "deux mois au moins" ! Des éléments qui ont immédiatement conduit à l'arrestation du petit-fils de la victime, ensuite mis en examen pour "négligence".

D'après L'Indépendant, l'hypothèse principale des enquêteurs est que le jeune homme, ayant constaté le décès de sa grand-mère, aurait décidé de ne pas le faire connaître, afin de continuer à toucher la pension de retraite de la vieille dame. L'intenable situation aurait duré pendant plusieurs mois, au cours desquels le suspect aurait vécu au domicile de son aïeule, pendant que le corps de cette dernière pourrissait peu à peu dans l'une des chambres de l'appartement...

VIDÉO - Comment une graphiste varoise a mis au jour une arnaque, “en mode FBI du Web”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles