En Espagne, c’est le retour des tests PCR pour certains Français

·1 min de lecture

Alors que la France demande désormais un test négatif au Covid-19 de moins de 24 heures pour les voyageurs en provenance d'Espagne, les autorités espagnoles viennent à leur tour de prendre de nouvelles restrictions à l'encontre des ressortissants français de certaines régions. Jusqu'à présent, il n'était plus nécessaire de présenter de test négatif, mais en raison de la flambée des cas dans l'Hexagone, trois régions françaises sont désormais classées "à risque" par les autorités espagnoles, rapportent Le Figaro et Business Insider.

Il s'agit de l'Occitanie, l'Ile-de-France et la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur. Elles s'ajoutent à la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane et La Réunion, déjà classées "rouge". Les personnes en provenance de l'une de ces régions doivent désormais présenter, en plus d'un formulaire de contact, soit un certificat de vaccination complète (soit 14 jours après la seconde dose), soit un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique de moins de 48 heures, soit un justificatif de rétablissement du Covid-19 de moins de 180 jours.

>> A lire aussi - Espagne : submergée par le Covid-19, la Catalogne rétablit à Barcelone le couvre-feu

Certaines communautés autonomes espagnoles avaient déjà pris de telles mesures. C'est le cas notamment des Baléares où tout voyageur non vacciné de plus de 6 ans doit présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures ou un test antigénique négatif de moins de 48 heures, rappelle Le Figaro.

>> A lire aussi - Vous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

4e vague : où l’épidémie de Covid-19 flambe-t-elle le plus ?
Le Monténégro a commencé à rembourser la très coûteuse autoroute chinoise
Ouganda : des centaines de personnes ont reçu de faux vaccins contre le Covid
Brexit : Bruxelles refuse de renégocier les dispositions douanières en Irlande du Nord
Isolement obligatoire : à quelles sanctions pourriez-vous vous exposer en cas de manquement ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles